Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : une vidéo tournée à l'hôpital d'Elbeuf pour montrer comment le personnel fait face à la pandémie

Un interne du centre hospitalier d'Elbeuf a tourné un film de l'intérieur, qui dévoile comment les équipes s'adaptent à la pandémie de Covid-19. L'objectif : rassurer les gens en montrant des professionnels prêts à faire face, mais sans faire de sensationnalisme.

Le laboratoire d'analyses de l'hôpital d'Elbeuf.
Le laboratoire d'analyses de l'hôpital d'Elbeuf. - Tanguy Leroux

Montrer comment un hôpital, de l'intérieur, fait face à la crise sanitaire actuelle. C'est l'objectif du reportage réalisé par Tanguy Leroux, interne en biologie médicale au centre hospitalier d'Elbeuf, en Seine Maritime. Avec l'aide du service communication, il dévoile l'organisation interne de l'hôpital pour s'adapter à la pandémie. "Ce que je voulais, c'était montrer l'implication des professionnels de santé et la solidarité", explique le jeune homme. 

La vidéo se distingue par son ton (avec tutoiement et interpellation du spectateur) mais également dans le choix des informations traitées : "Je voulais aller un peu à l'encontre du climat anxiogène véhiculée par les médias en ce moment. Je ne voulais pas rabâcher les infos telles que on manque de masques, on manque d'écouvillons. Je voulais apporter quelque chose de différent, une note positive". 

Dans ce documentaire, qui dure près de dix minutes, on retrouve des services connus: les urgences, la réanimation... Et d'autres unités qui sont "plus dans l'ombre": la pharmacie, l'hygiène hospitalière ou encore la stérilisation. Une manière de rendre hommage à tous les personnels de l'hôpital : "Je voulais montrer le maximum de corps de métiers impliqués dans cette crise", dit Tanguy Leroux.

Montrer une situation "relativement bien maîtrisée"

Elbeuf est le premier hôpital normand où un patient est mort du Covid-19. "Ce premier décès a été anxiogène, reconnaît l'interne en biologie médicale, mais malgré tout on a quand même eu de la chance parce que l'afflux de patients n'est pas si important qu'on le pensait".

Et il ressort bien de ces images une atmosphère sereine, avec des équipes prêtes à faire face. "C'est pour ça que j'ai mis des musiques calmes et posées, explique Tanguy Leroux. "Je ne voulais pas faire du sensationnel ou du spectaculaire" . L'objectif est aussi de rassurer les gens en montrant une situation "relativement bien maîtrisée".

Une suite est-elle envisageable? "Pourquoi pas, répond Tanguy Leroux. "Après il faut voir si il y a des informations intéressantes et pertinentes à communiquer. Ce sera en fonction aussi de l'évolution de l'épidémie et de la situation à Elbeuf." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu