Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : une vingtaine de voyages scolaires reportés en Lorraine

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

L'académie de Nancy-Metz précise qu'une vingtaine de voyages scolaires seront reportés en mars à raison de la flambée du coronavirus.

Des passagers avec leurs valises à roulettes quittent l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse
Des passagers avec leurs valises à roulettes quittent l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse © Maxppp - Thierry Gachon

A cause de l'épidémie de coronavirus, le rectorat de Nancy-Metz a décidé de reporter, ou d'annuler, une vingtaine de voyages scolaires au mois de mars.  Les vacances de février s'achèvent ce dimanche 1er mars et la rentrée a lieu lundi 2 mars. L'éducation nationale recommande aux établissements scolaires de reporter tout voyage scolaire en Italie du nord et en Chine. 

Le ministère de la santé rappelle aussi aux élèves qui se sont rendus récemment dans ces zones à risque de ne pas venir à l'école, au collège ou au lycée pendant les 14 jours suivant leur retour. 

L'hôpital de Metz hôpital de référence après Nancy et Strasbourg dans le Grand Est

Mercy sera l'hôpital de référence en Moselle mais seulement dans un second temps. Pour l'instant, dans la région grand est, seuls les hôpitaux de Nancy et Strasbourg sont désignés comme établissements de référence. Les cas suspects y sont orientés. Le CHR de Mercy n'interviendra que si les capacités d'accueils sont dépassées à Nancy et Strasbourg. Si l'hôpital de Metz était lui aussi engorgé, d'autres établissements seraient désignés. 

Actuellement, rappelle l'Agence Régionale de Santé, on est seulement en phase "pré-épidémique" en France. L'objectif premier est d'identifier et de prendre en charge "les personnes contacts", celles qui ont approché des malades, pour éviter la diffusion du virus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu