Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : visites interdites dans les hôpitaux béarnais et bigourdans, sauf pour les accouchements

-
Par , France Bleu Béarn

En pleine période de confinement, les visites sont interdites dans les hôpitaux béarnais et bigourdans. En revanche, la présence du conjoint lors de l'accouchement est acceptée.

Les pères sont admis en salle de naissance à l'hôpital de Pau.
Les pères sont admis en salle de naissance à l'hôpital de Pau. © Maxppp - Lionel Le Saux

Alors que la deuxième semaine de confinement s'achève en France, les règles sont de plus en plus strictes dans les établissements de santé. Les visites sont désormais interdites dans les EHPAD, mais également dans les hôpitaux qui le jugent nécessaire. C'est le cas de tous les hôpitaux béarnais et bigourdans : Pau, Oloron, Orthez, Tarbes et Lourdes. Ces mesures sont valables jusqu'à nouvel ordre.

Exception pour les personnes en fin de vie

Bien entendu, si le proche que vous souhaitez visiter est en fin de vie, une autorisation exceptionnelle devrait vous être accordée. 

Et pour les accouchements ?

Lors de l'accouchement, le conjoint peut être présent en salle de naissance s'il ne présente pas de symptômes. C'est en tout cas ce qu'a décidé l'hôpital de Pau. En revanche, impossible de suivre la mère dans la chambre après l'accouchement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu