Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : vous travaillez dans les Alpes-Maritimes ? Comment va se passer la rentrée

-
Par , France Bleu Azur

Alors qu'on a dépassé le cap des 100 malades en France du coronavirus, 5 cas dans les Alpes-Maritimes, et que la rentrée c'est ce lundi, quelles sont les consignes quand on reprend le travail ?

Le code du travail (illustration)
Le code du travail (illustration) © Radio France - Philippe Paupert

Le travail c'est la Santé ! Rien faire c'est la conserver !  Vous connaissez le dicton ? Désormais face au Coronavirus, le gouvernement appelle les Français ayant séjourné en Italie dans les zones à risques à rester chez eux pendant 14 jours. Et ce, pour ne pas contaminer éventuellement des collègues et propager le virus plus rapidement. 

Quels sont les droits des travailleurs en matière de Coronavirus ? Les explications de Philippe Duport spécialiste du Code du Travail. 

Je rentre d'une zone à risque, qu'est-ce que je fais ?

"La première chose à faire, c'est de ne surtout pas retourner au travail. Ne pas prendre le risque de contaminer des collègues ou des clients" explique Philippe Duport. Ne pas non plus se rendre chez son médecin. En revanche, il faut appeler le 15 pour signaler son voyage et parler d'éventuel symptômes. Prévenir son employeur. Et contacter votre agence régionale de santé. Vous trouverez ses coordonnées sur Internet.

"Car c'est en effet le médecin de l'agence régionale de santé qui pourra vous délivrer un avis d'interruption de travail. Pendant ce délai, qui peut aller jusqu'à 20 jours, vous allez percevoir une indemnité. L'indemnité journalière de la sécurité sociale". Philippe Duport

Ecoutez Philippe Duport, spécialiste Droit du Travail

Et si je peux faire du Télétravail ? 

C'est une solution qui est recommandée par le gouvernement. Mais d'une part il faut évidemment que votre poste le permette. "Et puis il ne faut pas que vous ayez été placé en arrêt de travail, auquel cas encore une fois le contrat est suspendu." répond Philippe Duport. 

Dans les Alpes-Maritimes beaucoup de français sont envoyés en mission par leur entreprise en Italie (notamment les agents du Thello qui va jusqu'à Milan, qu'en est-il de ces cas ? 

On peut tout à fait refuser ces mission. C'est noir sur blanc dans le code du travail. "Quand on a un motif raisonnable de penser qu'une situation présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, on peut refuser de travailler" rappelle Phillipe Duport.  C'est le fameux droit de retrait. Aucune sanction ni aucune retenue sur salaire ne s'appliquent. Quatre régions italiennes ayant été déclarées comme zone à risque, sans compter la Corée du sud et bien sûr la Chine, on peut refuser de s'y rendre pour travailler. 

Que faire quand on doit aller en mission en Italie ? La réponse de Philippe Duport

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu