Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : zone rouge, vulnérabilité élevée, comprendre les cartes de la Covid-19

-
Par , France Bleu
France

Qu'est-ce qu'un département "en rouge" ? Quelle différence avec le placement en vulnérabilité élevée ? France Bleu fait le point.

La carte de circulation active du 19 septembre.
La carte de circulation active du 19 septembre. - Ministère de la Santé

Ce samedi 19 septembre, 53 départements sont placés "en rouge" sur la carte du ministère des solidarités et de la santé, la Marne et la Haute-Marne ou encore la Saône-et-Loire et le Calvados rejoignent une ribambelle de départements métropolitains et ultra-marins. Mais attention, cela n'est plus la même chose qu'un département "en rouge" au moment du déconfinement. France Bleu revient sur les différentes cartes avec lesquelles on peut suivre l'évolution du virus.

La carte de "circulation active" 

Pendant l'été, le gouvernement a adopté cette nouvelle carte de "circulation active du virus" comme carte de référence. Pourquoi un département y apparaît-il "en rouge" ? Cette décision est basée notamment sur les quatre critères déjà utilisés dans les anciennes cartes de vigilance que l'on pouvait voir au moment du déconfinement :

  • le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants
  • le taux de positivité, le pourcentage de tests positifs
  • le R effectif, le nombre de personnes qu'un malade va contaminer
  • le taux d'occupation des lits en réanimation par des malades de la Covid-19

La décision de passer "en rouge" se fait en général quand le taux d’incidence est supérieur à 50 pour 100 000 habitants et que la dynamique épidémique est défavorable (par exemple une augmentation rapide du taux d’incidence). Un département peut également être placé en rouge à partir d'un taux d'incidence de 30 pour 100.000 par anticipation (si son taux grimpe en flèche) et si il jouxte un autre département avec un taux élevé. 

Lorsqu'un département passe "en rouge", ou en "zone de circulation active" (c'est la même chose), cela se fait par décret du Premier Ministre. Ce décret augmente les pouvoirs du préfet du département pour lutter contre le coronavirus. Par exemple, il peut décider un port du masque obligatoire, mais aussi la fermeture des bars et restaurant, la limitation de circulation des personnes (100 km, ville, département...), ou bien l’interdiction des rassemblements. Cela a pu être fait par exemple à Nice ce vendredi, ou à Bordeaux et Marseille ce lundi.

La carte de vulnérabilité

La carte de vulnérabilité de Santé Publique France du 18 septembre
La carte de vulnérabilité de Santé Publique France du 18 septembre - Santé Publique France

Elle est assez proche de la précédente. Mais pour sa carte, Santé Publique France dit prendre en compte l'ensemble des indicateurs produits et l'ensemble des signalements reçus, y compris les investigations de clusters. Elle tient également compte des interventions de SOS médecin pour suspicion de Covid-19. Et elle est mise à jour quotidiennement en concertation avec les Agences Régionales de Santé. Ce vendredi, elle comptait 46 départements en niveau élevé. Il y a trois niveaux de vulnérabilité : élevée, modérée et limitée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess