Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Corrèze : à Vigeois, les habitants repartent à la recherche d'un médecin

dimanche 5 mars 2017 à 21:06 Par Claire-Lise Macé, France Bleu Limousin

A Vigeois, en Corrèze, les habitants se remettent en quête d'un médecin. Il faut remplacer le généraliste de la commune, qui part à la retraite. Un remplaçant devait arriver fin mars, mais il a finalement changé d'avis. Alors, les Vigeoyeux reprennent leurs recherches.

A Vigeois, les habitants reprennent leurs recherches pour trouver un médecin.
A Vigeois, les habitants reprennent leurs recherches pour trouver un médecin.

Vigeois, France

Retour à la case départ pour les habitants de Vigeois (Corrèze). Le mois dernier, ils ont réussi à trouver un médecin pour remplacer le généraliste de la commune qui doit partir à la retraite fin mars. Notamment grâce à une opération un peu particulière, à l'aide d'autocollants sur des enveloppes postales. Mais la semaine dernière, patatras, le remplaçant annonce qu'il a changé d'avis pour des raisons personnelles. Il ne viendra pas à Vigeois.

Qu'à cela ne tiennent, les Vigeoyeux repartent donc en campagne pour trouver leur médecin. Stéphanie Wormser, membre active de l'association "Vigeois mon bourg", très impliquée dans les recherches, et plus motivée que jamais :

Dès qu'on a su qu'il ne viendrait pas, on a remis les autocollants sur les enveloppes. Et puis on a lancé une annonce et une affiche que l'on peut diffuser sur les réseaux sociaux, ou que l'on peut imprimer, afficher... On va essayer de toucher plus de monde.

Selon Stéphanie Wormser, en une semaine, l'affiche a déjà été partagée plus de 15 000 fois sur les réseaux sociaux. La Vigeoyeuse l'a également envoyé à toutes les facultés de médecine du pays et aux conseils régionaux de l'ordre des médecins. "On a déjà eu une réponse de la fac de Montpellier qui diffuse notre affiche", ajoute-t-elle.

Grâce à tout cela, l'association "Vigeois mon bourg", espère trouver un médecin d'ici le mois de juin.