Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Corse : trois personnes contaminées par le Covid-19, de nouvelles mesures annoncées

Trois cas de coronavirus ont été confirmés à l'hôpital d'Ajaccio a annoncé ce jeudi matin l'ARS de Corse. Les doutes sur une quatrième personne, un temps suspectée, ont été levés. Une réunion d'urgence s'est tenue dans la matinée en préfecture de région.

Analyses, photo d'illustration
Analyses, photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

C'est désormais confirmé depuis ce jeudi matin, trois cas de coronavirus ont été déclarés positifs à l'hôpital d'Ajaccio. Ces patients sont actuellement pris en charge, sans que leur état clinique ne présente toutefois de signe de gravité, indique l'ARS de Corse dans un communiqué. Une réunion de crise s'est tenue ce jeudi matin en préfecture de région à Ajaccio.

Les trois personnes contaminées sont des "cas importés"

L'ARS de Corse a confirmé ce jeudi matin en préfecture que les trois personnes contaminées au Covid-19 sont des "cas importés". Il s'agit bien de personnes qui se sont rendues au rassemblement évangélique de Mulhouse. Par ailleurs, les analyses pratiquées sur une quatrième personne, un temps suspectée d'être infectée par le virus, ont finalement révélé que cette dernière était négative au coronavirus.

En fonction de l'état des trois patients, les médecins doivent maintenant décider si ils les gardent dans l'hôpital ou si ils les renvoient chez eux, avec les mesures de précautions qui s'imposent. Concernant le fonctionnement de l'hôpital d'Ajaccio, les visites pour les personnes extérieures devraient être très bientôt limitées aux membres proches de la famille des patients. "Le service des urgences fonctionne normalement ainsi que les autres services" a précisé Pascal Derudas, le directeur adjoint de l'hôpital de la Miséricorde.

Des investigations complémentaires menées

Immédiatement, une cellule de suivi des contacts a été mise en place par l’Agence régionale de santé de Corse, en lien avec la cellule régionale de Santé publique France. Elle a pour but d’identifier les personnes qui auraient été en contact rapproché et prolongé avec ces patients.  "Ces personnes, en cours d’identification, seront informées personnellement de la conduite à tenir" poursuit dans son communiqué l'Agence Régionale de Santé. 

Classement en différentes catégories pour les "sujets contacts"

Les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec les trois cas contaminés seront classées en différentes catégories : faible, modéré ou élevé. Pour les sujets contacts considérés comme "faible", des consignes de surveillance et de limitation de vie sociale seront appliquées. Pour ceux qui seront considérés comme "modéré" et "élevé", ils seront placés en quatorzaine et auront obligation de porter un masque, fourni par l'ARS. L'ensemble de ces "sujets contacts" seront bien évidemment en lien constant avec l'Agence régionale de santé de Corse. Pour l'heure, cette enquête épidémiologique, sur l'entourage des trois cas confirmés, n'en est qu'à ces débuts

Par ailleurs, le préfet Franck Robine a précisé ce jeudi que des mesures sont en cours d'élaboration pour les personnes vulnérables. Celles qui présentent par exemple des pathologies pulmonaires et les personnes âgées.

Une nouvelle réunion de crise est prévue ce jeudi soir à 18 heures en préfecture de région à Ajaccio

Plus d'informations à venir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess