Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : démarrage en douceur de la vaccination grand public

-
Par , , France Bleu RCFM

A Bastia comme dans les autres centres de vaccination insulaires, la demande est plus forte que le nombre de doses disponibles. Il faudra faire preuve de patience en attendant une distribution plus soutenue du vaccin.

L'un des centres de vaccination de Haute-Corse a été installé au théâtre de Bastia
L'un des centres de vaccination de Haute-Corse a été installé au théâtre de Bastia © Radio France - Alexandre Sanguinetti

La campagne de vaccination pour le grand public est lancée. Tous les centres en capacité de recevoir des patients ont ouvert leurs portes. C’est le cas de celui installé à Bastia dans le péristyle du théâtre. Un centre de vaccination « victime de son succès » pourrait-on dire où tout un chacun devra prendre son mal en patience. Et pour cause, la capacité de vaccination est de 120 injections par semaine. La montée en puissance devrait se faire dans les prochains jours ou prochaines semaines. On estime, en effet, à près de 10.000 le nombre de personnes éligibles à la vaccination dans le grand Bastia et 19.000 sur l'ensemble de la Haute-Corse. Selon Pierre Savelli, le maire de Bastia,« il faut faire preuve de patience.  Bastia est pour l’heure limité par le nombre de doses de vaccins disponibles. Nous avons demandé à l’ARS de nous faire une dotation plus importante. » 

Tout le monde sur le pont

Sur place, la prise en charge est faite par une équipe médicale, notamment le Docteur Rosalie Nari-Casalta, médecin du centre international de la vaccination : « nous avons une population bastiaise qui adhère à la vaccination. _Les gens veulent sortir de cette crise sanitaire_. Nous avons fait appel aux libéraux bastiais, médecins et infirmiers ». 

Le préfet de Haute-Corse et le maire de Bastia était de ce premier rendez-vous au théâtre
Le préfet de Haute-Corse et le maire de Bastia était de ce premier rendez-vous au théâtre © Radio France - Alexandre Sanguinetti

L'affluence dans ce centre de vaccination bastiais y est importante. Mais d'ici le milieu de la semaine, le dispositif pourra être modifié avec des équipes mobiles. « Si les 3 centres ne fonctionnent pas à plein, une équipe pourra alors se transporter dans un centre de vaccination, pour une journée par exemple, et se rapprocher ainsi de la population pour faciliter la vaccination » précise François Ravier, le préfet de Haute-Corse. « L’idée est de faciliter l’accès au vaccin à toutes les personnes prioritaires. Il y a environ 19.500 personnes à vacciner pour la Haute-Corse. On est limité par le nombre de vaccins fournis. L’idée est d’optimiser, jour après jour, le nombre de doses mises à disposition dans les 8 centres qui sont ou seront ouverts dans la semaine sur la Haute-Corse » conclut le représentant de l’Etat dans le département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess