Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : levée du plan blanc dans les hôpitaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu RCFM

Après l’épidémie de covid-19 et le ralentissement du virus en Corse, les autorités sanitaires ont décidé de lever le plan blanc. Les établissements de santé insulaires retrouveront donc une activité quasi normale.

L'entrée des urgences de l'hôpital d'Ajaccio le 10-03-2020
L'entrée des urgences de l'hôpital d'Ajaccio le 10-03-2020 © Radio France - Olivier Castel

Le plan blanc dans les établissements sanitaires de Corse a été levé. Déclenché en mars dernier en pleine montée en puissance de l’épidémie de coronavirus, il sera resté actif trois bon mois. Dans un communiqué, l’Agence régionale de santé précise que « la circulation virale en Corse est ralentie ». Dès lors, suite à ce constat et trois semaines après la première étape de déconfinement, il ne semble donc pas nécessaire de maintenir ce plan. Pour autant, la vigilance reste de mise et l’ARS indique « qu’il sera possible de réarmer des lits de réanimation en 48 heures si une deuxième vague survient ». Cette deuxième vague n’est d’ailleurs pas impossible. Le virus n’a pas disparu

La levée du plan blanc va permettre une reprise des activités médicales et chirurgicales. L’ARS se veut rassurante : « tout est organisé pour éviter les contaminations. Chaque personne ayant besoin d’une prise en charge peut accéder aux structures de soins sans crainte. »

Une filière spécifique Covid est maintenue dans l’ensemble des établissements sanitaires. 

Une délivrance

La levée du plan c’est un peu une délivrance pour les établissements sanitaires insulaires.  Une délivrance qui n’altère cependant pas le niveau de vigilance. « On espère qu’il s’agit d’une fin de crise et non pas d’une accalmie » indique d’ailleurs Jean-Luc Pesce, le directeur de l’hôpital d’Ajaccio qui n’écarte pas la possibilité d’une seconde vague. La tenue du deuxième tour des élections municipales n’est pas étrangère à l’inquiétude manifestée. 

La fin du plan blanc va permettre par ailleurs de reprogrammer toutes les interventions chirurgicales pour lesquelles les patients étaient en attente. « Cela va faire beaucoup de travail dans les prochaines semaines pour les chirurgiens » conclut le directeur de la Miséricorde. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess