Santé – Sciences

Côte-d’Or : les médecins libéraux se préparent à une situation d’attentat

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne mercredi 5 avril 2017 à 15:54

Soirée SSE_URPS ML BFC
Soirée SSE_URPS ML BFC - URPS ML BFC

Pour améliorer le secours et la prise en charge de victimes en cas d’attentat, l’Union Régionale des Professionnels de Santé en Bourgogne-Franche-Comté a organisé une soirée d’information à Beaune.

Une centaine de personnes, parmi lesquelles, des médecins libéraux de la Côte-d’Or, s’est retrouvée le vendredi 24 mars dernier aux hospices de Beaune, pour une soirée d’information consacrée à l’organisation des soins en cas de situations sanitaires exceptionnelle. Des représentants des autorités ou encore des associations de victimes étaient également présentes.

Cette soirée organisée par l’URPS Médecin Libéral a également été ponctuée par des interventions des équipes du Service de Santé des Armées, de la Brigade des Sapeurs -Pompiers de Paris et l’Hôpital d’instruction des Armées Percy. La perspective d’attentats terroristes ou de situations de crises ont rendu nécessaire de « rendre cohérente la mobilisation spontanée » explique le présidenty de l'URPS-ML ,le Dr. Éric Blondet.

Dr. Éric Blondet, président de l’URPS-ML - Aucun(e)
Dr. Éric Blondet, président de l’URPS-ML - URPS

Les attentats du 13 novembre 2015 en exemple

Pour se faire, c’est la mobilisation observée lors des événements du 13 novembre 2015 à Paris qui a servie d’exemple. Une mobilisation qui « demande à être structurée et coordonnée pour répondre efficacement aux situations sanitaires exceptionnelles. »

Le but de ce séminaire était de déclencher une réflexion sur la place des médecins libéraux dans de telles situations avec deux axes proposés :

- des séminaires de formation (principes logistiques de médecine de catastrophe, Damage Control pré hospitalier, réanimatoire et chirurgical, prise en charge des états de stress aigus et post-traumatiques).

- Mise en place d’une procédure de recensement des capacités libérales pouvant être apportées en renfort et mises à disposition des autorités sanitaires selon leur besoin. Ce recensement en temps réel permettra de répondre à l’urgence de la situation tout en coordonnant les efforts.

Attentats de Paris en novembre 2015 - Maxppp
Attentats de Paris en novembre 2015 © Maxppp - Xavier de Torres

L'URPS c'est quoi ?

Issues de la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoire (HPST), les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) Médecins Libéraux remplacent désormais les Unions Régionales des Médecins Libéraux (URML) instaurées par la loi Teulade.

Les URPS Médecins représentent tous les médecins exerçant à titre libéral au sein d’une région, eux-mêmes représentés par une assemblée composée, selon l’importance de la région de 10 à 80 élus issus de listes syndicales et, organisée en trois collèges, l’un représentant les médecins généraliste, un autre les chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes et enfin celui représentant les autres spécialistes. Renouvelable tous les cinq ans, l’assemblée élit un bureau constitué de huit membres qui assure et met en œuvre la politique décidée par l’assemblée. A côté des syndicats qui assurent la défense de la profession et de l’ Ordre des médecins, garant de l’éthique et de la déontologie, les Unions contribuent à l’organisation de l’offre de santé régionale.