Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : 21 maires du sud de la Loire demandent le renfort de l'armée

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Les maires du pays du Gier demandent à l'État d'envoyer les moyens sanitaires de l'armée, à l'image de ce qui avait été déployé à Mulhouse lors de la première vague de Covid-19.

Les militaires sur le parking de l'hôpital de Mulhouse le 23 mars 2020.
Les militaires sur le parking de l'hôpital de Mulhouse le 23 mars 2020. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Des maires de la vallée du Gier, dans le sud de la Loire, demandent à l'État "l'installation de moyens sanitaires militaires pour pallier le manque de personnels soignants" dans un courrier adressé cette fin de semaine à la préfète de la Loire. Ils arguent de la virulence du coronavirus qui place les deux  principales communes de ce bassin, Saint-Chamond et Rive-de-Gier parmi les 20 villes françaises les plus touchées

"Nous appelons à l'aide pour que nos soignants soient épaulés et nous demandons à l'État et au gouvernement qu'une aide exceptionnelle soit apportée en urgence à notre territoire pour pallier le manque de personnels soignants (...) épuisés et touchés par la Covid-19", écrivent-ils à Catherine Séguin.  Ils demandent une aide identique à celle qui a été apportée au printemps à l'Alsace avec l'installation d'un élément militaire de réanimation (EMR) du Service de santé des armées, déployé fin mars au pied de l'hôpital civil de Mulhouse.

Les 21 maires, réunis au sein du syndicat intercommunal du Pays du Gier s'inquiètent de la "courbe exponentielle de propagation du virus, pour lequel 130 malades sont déjà soignés à l'hôpital de Saint-Chamond avec un taux d'incidence proche de 900 sur l'ensemble du Gier". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess