Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : 32 décès au sein du Groupement hospitalier Nord-Dauphiné

-
Par , France Bleu Isère

Dans un nouveau point d'étape, les quatre établissements du Groupement hospitalier Nord-Dauphiné font état, comme au niveau national, d'une situation qui s'améliore mais lentement. Ils se préparent aussi à voir revenir des patients atteints d'autres pathologies et nécessitant d'autres soins.

L'hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu au centre du Groupement hospitalier Nord-Dauphiné
L'hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu au centre du Groupement hospitalier Nord-Dauphiné © Radio France - Céline Loizeau

Le Groupement hospitalier Nord-Dauphiné (GHND) rassemble, en nord-Isère, les hôpitaux publics de Bourgoin-Jallieu (Pierre-Oudot), La Tour-du-Pin, Morestel et Pont-de-Beauvoisin. Dans son suivi de l'épidémie le GHND indique dans un communiqué qu'il comptait 32 décès au 28 avril (26 à Bourgoin-Jallieu et six à Pont-de-Beauvoisin). 245 patients ont été confirmés Covid-19. "Depuis le 30 mars, souligne le communiqué, le GHND a également enregistré 118 retours à domicile". Le groupement donne également des nouvelles des maisons de retraite. Ainsi on apprend que l’USLD Jean Moulin (à Bourgoin-Jallieu) connaît quatre cas confirmés"hospitalisés au Centre hospitalier Pierre Oudot".

Le Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné "semble, dit son communiqué, suivre la courbe nationale de la situation épidémiologique [...] avec un lent infléchissement autant sur le secteur des soins critiques que sur les services de médecine. La médecine gériatrique conserve cependant un taux d'hospitalisation élevé de patients confirmés Covid-19".

Des besoins "réémergents", hors Covid-19

Fait relativement nouveau par contre, ces quatre hôpitaux nord-isérois constatent par ailleurs qu'une "augmentation progressive de l’activité hors covid est ressentie aux urgences, en soins aigus et en médecine depuis quelques jours" Dans la même veine le Groupement hospitalier Nord-Dauphiné dit s'attendre et se préparer à gérer après le 11 mai, une "reprise partielle d'activité [...] Certains patients ont en effet probablement renoncé à venir à l'hôpital au cœur de la crise". Des besoins "réémergent, notamment pour les patients chroniques". Des plages de consultations vont être rouvertes dans cette perspective. Toute hospitalisation devra néanmoins être précédée d'un contact téléphonique et chaque patient devra, à partir du 11 mai, se présenter sur site avec un masque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess