Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 50 cas positifs à l'escadron de gendarmerie mobile de Tarbes

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Un foyer épidémique important a été détecté au sein de l'escadron de gendarmerie mobile de Tarbes (Hautes-Pyrénées), annonce ce jeudi la préfecture. Cinquante militaires ont été testés positifs, tous les militaires concernés sont confinés jusqu’au 25 août.

50 gendarmes de Tarbes ont été testés positifs (illustration)
50 gendarmes de Tarbes ont été testés positifs (illustration) © Radio France - Thomas Schonheere

La Préfecture des Hautes-Pyrénées annonce ce jeudi un important foyer épidémique de Covid-19 au sein de l’escadron de gendarmerie mobile (EGM 35-6) de Tarbes : 50 cas ont été confirmés sur les 82 militaires de la caserne, une personne a dû être hospitalisée.

72 gendarmes étaient revenus de Polynésie française, le vendredi 7 août. Trois jours plus tard, certains ont commencé à manifester des symptômes de la Covid-19, ce qui a poussé à les confiner, ainsi que leurs familles, dans la caserne. Les tests ont été réalisés par le service de santé des armées et les pompiers, et les résultats sont arrivés le 12 août. Ils ont mis en évidence 50 cas positifs. Une personne a été hospitalisée. Tous les militaires concernés sont confinés jusqu'au 25 août, et les familles des militaires seront testées le 17 août.

Le service de santé des armées a d’ores et déjà identifié 105 cas contacts « à risques », qui ont été invités à se confiner et à se faire tester, annonce la préfecture, principalement parmi les familles des militaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess