Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : 80.000 Bretons appelés par les équipes de contact tracing

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Alors que le coronavirus continue de circuler activement, les services de l'assurance maladie intensifient les enquête tracing pour détecter les cas contacts. En Bretagne, depuis le mois de mai, 80.000 personnes ont été appelées dont la moitié en Ille-et-Vilaine.

Les équipes contact tracing de la CPAM, mobilisées 7jrs/7
Les équipes contact tracing de la CPAM, mobilisées 7jrs/7 - DR

La CPAM assure que "96% des patients zéro sont contactés dans les 24 heures qui suivent la confirmation de leur diagnostic". Ce sont les médecins ou les laboratoires qui fournissent la liste de ces cas positifs. 250 personnes sont mobilisées 7jours sur 7 dans les services de la CPAM en Bretagne pour appeler ces cas positifs et les cas contacts. « 81 % des personnes contact sont également appelées dans les 24 heures  suivant la confirmation du diagnostic du patient zéro auquel elles sont  rattachées » précise aussi la CPAM . Depuis le déconfinement, en mai dernier 80.000 personnes ont été appelées, dont la moitié en Ille-et-Vilaine. 

Une soixantaine de personnes mobilisées en Ille-et-Vilaine

En Ille-et-Vilaine, département breton le plus touché,  une soixantaine de personnes sont chargées 7 jours sur 7 d'appeler ces patients, parfois pendant 20 à 30 minutes, le temps d'établir avec eux, une liste de personnes considérées comme cas contacts. Des personnes avec lesquelles, le masque ou le respect des distanciations physiques n'a pas été respectés, parce qu'il s'agit par exemple de personnes vivant dans le même foyer.  Ces cas contacts seront invités à s'isoler pendant 7 jours et bien sûr, à se faire dépister.  En Ille et Vilaine, en juillet, pour chaque cas positif,  en moyenne 7 cas contacts étaient déterminés. En septembre ce ratio est tombé à quatre cas contact pour chaque patient positif... sans doute grâce au bon respect des gestes barrières.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess