Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : à Laval, le taux d'incidence reste élevé, tendance à la baisse dans le département

-
Par , France Bleu Mayenne

Le nombre de personnes positives à la Covid-19 continue de baisser en Mayenne. Avec un taux d'incidence de 21 pour 100.000 habitants, le département reste en vulnérabilité modérée. Le point noir se situe à Laval et dans son agglomération, où se taux monte à 80 pour 100.000 habitants.

La campagne de dépistage va se poursuivre
La campagne de dépistage va se poursuivre © Radio France - Noémie Guillotin

Le seuil de vulnérabilité modérée est fixé à 20 pour 100.000 habitants. Le département de la Mayenne est juste au dessus, avec un taux d'incidence de 21 pour 100.000 habitants. "On ne relâche pas les efforts, assure ce vendredi l'Agence régionale de la santé des Pays de la Loire. Preuve que quand on agit vite, et même s'il faut rester prudent, on peut reprendre le contrôle du virus."

Taux élevé à Laval et dans son agglomération

Après une vaste campagne de dépistage et un traçage des cas contacts, la nombre de personnes contaminées à la Covid-19 est en baisse dans le département. Mais à Laval et dans son agglomération, le taux d'incidence reste élevé, avec un taux de 80 pour 100.000 habitants, et le taux de positivité s'élève à 4% des personnes testées, contre 1,4% au niveau départemental, et 2,6% au niveau régional.  

En Pays de la Loire, 40.000 tests ont été réalisés la semaine dernière, c'est deux fois plus que début juillet, indique ce vendredi l'ARS. Et l'autorité sanitaire souhaite augmenter encore les tests. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess