Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : dernière campagne de dépistage grand public avant la rentrée à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Ce samedi, de 9 heures à 16 heures sur le quai du Fort Alleaume, l'Agence régionale de Santé organise une dernière campagne de dépistage grand public avant la fin des vacances d'été. Le centre est gratuit et ouvert à tous.

Campagne de dépistage gratuite sur le quai du Fort Alleaume, à Orléans
Campagne de dépistage gratuite sur le quai du Fort Alleaume, à Orléans © Radio France - Cécile Da Costa

Dès l'ouverture, à 9 heures, du centre de dépistage installé sur le quai du Fort Alleaume, à Orléans, près d'une centaine de personnes attendait déjà pour effectuer un test PCR. Malgré tout, l'attente ne dure pas très longtemps, assure Stéphane Voisin, directeur de la Fédération Française de Sauvetage et de secourisme, qui coordonne le dispositif. 

Ce samedi au centre de dépistage, les tests sont effectués par la Croix Rouge et le laboratoire MEDIBIOLab de La Source. Ici, le dépistage est ouvert à tous jusqu'à 16 heures, sans prise de rendez-vous. 

Se rassurer avant la rentrée

"On a beaucoup de personnes qui rentrent de vacances ou qui ont été rendre visite à leur famille", explique Stéphane Voisin. "Généralement, ce sont des gens qui ont besoin de se rassurer avant la rentrée ou le retour à la vie professionnelle."

Dans la file d'attente ce samedi matin, beaucoup de personnes asymptomatiques. Certains viennent aussi après avoir été en contact avec une personne malade ou infectée par la Covid-19. 

Il y avait déjà du monde une heure après l'ouverture du centre de dépistage
Il y avait déjà du monde une heure après l'ouverture du centre de dépistage © Radio France - Cécile Da Costa

"Le but, c'est de brasser un public large", affirme Alexandre Brimont, directeur territorial de l'Urgence et du Secourisme à la Croix Rouge. "L'objectif c'est d'être au plus près de la population pour que les gens puissent se faire dépister, qu'ils aient des symptômes ou pas." 

Ça nous permet d'avoir une idée de la circulation du virus

Une stratégie utile, selon Pierre-Marie Detour, directeur général adjoint de l'Agence Régionale de Santé (ARS). "Ça permet de désengorger les laboratoires, où les tests sont faits sur rendez-vous pour des personnes qui présentent des symptômes", explique-t-il. "Mais ça permet aussi d'avoir une idée de la circulation du virus, y compris parmi les personnes asymptomatiques."

Dans le département du Loiret, 9.000 tests ont été effectués au cours de la dernière semaine du mois d'août. 317 personnes ont été testées positives au Covid-19, soit 3,3% des personnes testées.

Pierre-Marie Detour, directeur général adjoint de l'ARS, appelle les habitants à la plus grande vigilance
Pierre-Marie Detour, directeur général adjoint de l'ARS, appelle les habitants à la plus grande vigilance © Radio France - Cécile Da Costa

Alors que le département vient d'être placé zone rouge pour circulation active du coronavirus, le directeur général adjoint de l'ARS appelle à la vigilance et au respect des gestes barrière. "Dès lors qu'on atteint, comme dans le Loiret, un taux d'incidence de 50 cas positifs pour 100.000 habitants, il faut faire attention, notamment juste avant la rentrée scolaire et la reprise d'activité."

Ce samedi, entre 300 et 400 personnes devraient venir se faire tester ce samedi sur les quais de la Loire. C'est en tous cas ce qu'estime le directeur de la Fédération Française de Sauvetage et de secourisme, en se basant sur l'affluence qu'ont connu les centres de dépistage éphémères de Saint-Jean-de-la-Ruelle (19 août) et de la Place du Général de Gaulle (25 août). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess