Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : à Rennes, la préfète d'Ille-et-Vilaine décide de fermer les bars à 23 heures

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

La préfète d'Ille-et-Vilaine Michèle Kirry a pris un arrêté lundi 14 septembre ordonnant la fermeture des bars à Rennes à partir de 23 heures pour tenter d'enrayer le net rebond des cas de coronavirus dans la ville. La mesure sera effective à partir du mercredi 16 septembre.

Un bar à Rennes
Un bar à Rennes © Maxppp - Vincent Michel

"Les bars de Rennes devront fermer à 23 h à partir du mercredi 16 septembre et jusqu'au mercredi 30 septembre." C'est ce qu'a décidé la préfète d'Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, dans un arrêté pris ce lundi 14 septembre. Le nombre de tests positifs à la Covid-19 est en forte augmentation dans la ville et dans l'ensemble du département. Dans un communiqué, la préfecture précise : "Pour renforcer le volet préventif, l’Agence régionale de santé, qui a déjà organisé en partenariat avec la préfecture et les communes des opérations de dépistage dans le département, poursuit et intensifie ce dispositif. Les actions de communication et de sensibilisation aux gestes barrière et au dépistage seront par ailleurs renforcées, notamment à l’égard des étudiants et des jeunes adultes. Des actions de prévention et de dépistage seront également organisées avec les universités."

L’enjeu est de protéger les personnes les plus fragiles contre la recrudescence du virus sur le territoire. 

"Aujourd'hui, nous devons être responsables"

Karim Khan est président de l'UMIH de Bretagne (Union des métiers de l'industrie hôtelière). Il prend acte du nouvel arrêté préfectoral : "Je ne suis pas scientifique, je ne peux pas discuter de l'opportunité de cette mesure. Nous on veut que tous les protocoles soient respectés au maximum dans nos établissements car il y va de la pérennité de nos entreprises. Nous devons être responsables et appliquer le protocole sanitaire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess