Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COVID-19 : augmentation du taux de positivité en Corse-du-Sud, la réanimation en tension dans l’île.

-
Par , , France Bleu RCFM

À la fin de la semaine dernière, le taux de positivité avait augmenté en Corse-du-Sud et baissé et en Haute-Corse. De leur côté, les services de réanimation continuent d’accueillir toujours plus de patients. Pour autant, pas de nouvelles restrictions prévues.

Marie-Hélène Lecenne la directrice de l'ARS et Pascal Lelarge le préfet de Corse
Marie-Hélène Lecenne la directrice de l'ARS et Pascal Lelarge le préfet de Corse © Radio France - Thibault Quilichini

Sur le front de l'épidémie, la préfecture de Corse et l'agence régionale de santé tenaient leur conférence de presse hebdomadaire ce vendredi. La semaine dernière en Corse-du-Sud, les indicateurs de la maladie étaient en hausse. Le taux de positivité est de 4.9%, soit à seulement 0.10% du seuil d'alerte renforcée. Autre facteur inquiétant, un taux d’incidence élevé chez les personnes de plus de 65 ans, qui constituent une population à risque.

Enfin, la situation est également inquiétante dans les services de réanimation, qui accueillent à la fois des cas de COVID-19 mais aussi des hospitalisations classiques. « Les capacités de réanimation sont fortement sollicitées » alerte Marie-Hélène Lecenne, la directrice de l’agence régionale de santé, avant de préciser « _À Bastia, nous avons un taux d’occupation extrêmement élevé avec une seule place disponible_. À Ajaccio, la réanimation non-COVID est sur-sollicitée, la réanimation COVID l’est en revanche un peu moins ».

Une situation qui va nécessiter une réorganisation pour certains actes chirurgicaux dès la semaine prochaines, en les déplaçant des hôpitaux publics vers des établissements privés. « Il faut définir une organisation qui permette de maintenir toute la filière de soins classiques, mais qui intègre aussi une augmentation de notre capacité de réponse pour la COVID ».

Pas de nouvelles mesures restrictives pour le moment 

Malgré ce constat,  Pascal Lelarge l’annonce « Je ne compte pas prendre des mesures plus strictes, par contre je fais des contrôles ». Le préfet de Corse préfère opter pour des mesures plus territorialisées « Sur ces questions là, _je n’ai pas l’intention de zoner tout le monde, et imposer le port du masque tous azimuts_. Mon objectif, en travaillant main dans la main avec les maires, c’est déterminer des zones sur lesquelles cela est pertinent. Et par la suite, je fais des contrôles pour que cela soit respecté ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess