Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : augmentation très forte de l'activité hospitalière en Normandie

Alors que le taux d'incidence se stabilise en Normandie, l'activité hospitalière augmente très fortement. 1583 personnes actuellement hospitalisées, dont 214 sont en réanimation. Les hôpitaux sont incités par l'ARS à activer le niveau 3 du plan de régional de mobilisation COVID.

L'Agence régionale de Santé enjoint les hôpitaux normands à hisser leur capacité de réanimation au 3ème palier du plan de mobilisation COVID.
L'Agence régionale de Santé enjoint les hôpitaux normands à hisser leur capacité de réanimation au 3ème palier du plan de mobilisation COVID. © Radio France - David Aussillou

Le taux d'incidence  (nombre de cas positifs pour 100.000 habitants) en Normandie continue d'augmenter, mais il observe un palier + 1,6%, contre 17% la semaine précédente. L'Eure et l'Orne enregistrent des baisses. Le Calvados et la Manche observent eux des taux en hausse supérieure à 15% : +17,45% dans le Calvados.

L'activité hospitalière s'intensifie elle en revanche très fortement sur la région. Le nombre de personnes hospitalisée (1583) continue de progresser. 214 personnes sont actuellement en réanimation, selon les chiffres de Santé Publique France au 6 avril 2021. Et la tendance s'est accentuée au cours des dernières 24 heures. Le taux moyen d'occupation des capacités disponibles dans la région est de 91%. 

Face à cela, l'Agence Régionale de Santé enjoint les hôpitaux et les cliniques à hisser leur capacité de réanimation et de médecine. Après la Seine-Maritime et l'Eure, le niveau 3 du plan COVID vient d'être activé dans le Calvados et dans la Manche. Ce qui entraîne la déprogrammation de 30% de l'activité chirurgicale non urgente. 

Côté vaccination, 511 486 Normands ont à ce jour reçu une première injection, 170.690 la seconde. 82% des résidents des EHPAD sont vaccinés. Prochaines étapes le 16 avril, vaccination des personnes de 60 à 70 ans. A partir du 15 mai, entre 50 et 60 ans. Et à compter de la mi-juin, toutes les personnes de moins de 50 ans. 

L'ARS rappelle l'importance du dépistage. Le taux de positivité du virus frôle les 7% en Normandie. Ce qui témoigne d'une circulation virale dans la région. Tous les sites de dépistage sont accessibles sur le site de l'ARS

Choix de la station

À venir dansDanssecondess