Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : dans la Loire, le taux d'incidence divisé par quatre en l'espace d'un mois

-
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire

255 pour 100.000 habitants : c'est le taux d'incidence du covid dans la Loire, à ce jour. Un taux divisé par quatre en l'espace d'un mois. Constat dressé par l'agence régionale de santé, à la veille d'un premier assouplissement du confinement.

En un mois, le taux d'incidence a été divisé par quatre dans la Loire
En un mois, le taux d'incidence a été divisé par quatre dans la Loire © Maxppp - Rémy Perrin

A la veille d'un premier assouplissement du confinement, l'agence régionale de santé (ARS) a fait le point, ce vendredi 27 novembre, sur la situation de l'épidémie de covid-19 dans la Loire. La tendance à la décrue se confirme : en l'espace d'un mois, le taux d'incidence dans le département est passé de plus de mille pour 100.000 habitants à 255 pour 100.000. Le taux de positivité (c'est à dire le nombre de personnes testées positives en l'espace d'une semaine) reste élevé, à 20%.

Conséquence du reflux de l'épidémie : le nombre d'hospitalisations liées au virus diminue dans toute la région Auvergne Rhône-Alpes. Chaque jour, l'agence régionale de santé compte 200 malades en moins par rapport à la veille. La baisse s'observe aussi en réanimation avec 15 à 20 malades Covid-19 en moins chaque jour.

Moins  d'hospitalisations liées au Covid-19

La pression sur les services de réanimation reste importante puisqu'ils accueillent davantage de patients non covid mais plus au point de nécessiter des évacuations sanitaires, comme ce fut le cas au plus fort de la crise sanitaire. Depuis le 23 octobre, 124 malades d'Auvergne Rhône-Alpes avaient dû être évacués vers d'autre régions.

Les interventions non urgentes qui avaient dû être reportées lors du déclenchement du Plan blanc dans les hôpitaux, vont pouvoir reprendre dès le lundi 30 novembre, annonce Jean-Yves Le Grall, le directeur de l'ARS. Depuis le début de l'épidémie en mars, le coronavirus est responsable de plus de 660 décès à l'hôpital dans la Loire (sur 4.900 pour toute la région) et de 622 morts dans les établissements du médico-social, comme les EHPAD (3.352 pour la région).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess