Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 dans le Finistère : le CHU de Brest rassure

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Dans le Finistère, comme dans le reste de la France, les cas de Covid sont en hausse, ces dernières semaines. Mais la direction du CHU de Brest estime que la situation est loin d'être alarmante. Elle ne justifie nullement un report des opérations chirurgicales programmées.

"La situation est sous contrôle", affirme la direction du CHU de Brest.
"La situation est sous contrôle", affirme la direction du CHU de Brest. © Maxppp - Lionel Le Saux

L'Agence régionale de santé compte 341 nouveaux cas positifs, dans le Finistère, en l'espace de trois jours (de vendredi à dimanche). Pour autant, le nombre de personnes hospitalisées reste stable. La situation est "sous contrôle", dit la direction du CHU de Brest.

"Aujourd'hui, lundi, toutes les opérations programmées sont maintenues, assure le Professeur Eric Stindel, président de la commission médicale d'établissement du CHU de Brest. La seule raison qui pourrait nous pousser à déprogrammer ces opérations serait une explosion de l'épidémie de Covid sur le territoire brestois. Or, à ce jour, nous n'avons que _trois patients en réanimation_. La situation deviendrait critique au-delà de 25 patients en réanimation." Au CHU de Brest, il n'est donc pas prévu de mobiliser des moyens supplémentaires pour faire face à l'épidémie.

Des tensions au CHU

La crise sanitaire provoque tout-de-même des tensions au sein du CHU. Comme Le Télégramme en faisait écho samedi, le chef du service de chirurgie cardiaque thoracique et vasculaire est monté au créneau, en pointant les risques de cas positifs au Coronavirus dans son service. Il souhaiterait que les résultats des tests Covid soient connus avant de transférer les patients des urgences, mais un protocole bien particulier a été mis en place au sein de l'établissement.

"Tous les patients qui arrivent sont testés systématiquement, explique le Professeur Stindel, mais il n'est _pas question de les laisser aux urgences pendant 10 à 12 heures, en attendant le résultat du test_. Les patients doivent être transférés dans les services compétents pour être soignés. En attendant, ces personnes doivent rester isolées dans leur chambre, avec le masque. Le risque est théoriquement extrêmement faible. Et si le test s'avère positif, la personne est immédiatement transférée dans le service de maladies infectieuses, qui compte actuellement huit patients."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess