Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : dans les pharmacies sarthoises, de nombreuses doses de vaccins restent dans les réfrigérateurs

-
Par , France Bleu Maine

Entre la méfiance envers l'AstraZeneca et des commandes de Janssen irréalisables, de nombreuses doses de vaccins ne parviennent pas à trouver preneur dans les pharmacies sarthoises.

Les pharmaciens sarthois n'ont actuellement que des doses d'Astrazeneca
Les pharmaciens sarthois n'ont actuellement que des doses d'Astrazeneca © Radio France - Manon Klein

Dans la Sarthe, de nombreux pharmaciens ne parviennent pas à écouler leurs stocks de vaccins au coronavirus, alors que la campagne s'intensifie dans les centres de vaccination à l'occasion du week-end de l'Ascension. "Au moins 50% des doses envoyées la semaine dernière sont dans les réfrigérateurs et vont y rester", résume Yves Dour, président dans la Sarthe de l'Union de syndicats de pharmaciens d'officine. 

Sur le papier, les pharmaciens peuvent administrer de l'AstraZeneca et du Janssen, deux vaccins similaires réservés aux plus de 55 ans, mais dans les faits, les commandes peinent à arriver : "les commandes de Janssen n'ont été faisables qu'une seule fois. Nous n'avons même pas reçu la totalité de nos commandes", poursuit Yves Dour. 

L'arrivée du vaccin Moderna

Ce vaccin est plus demandé que l'AstraZeneca, car ses effets secondaires effraient moins et surtout il ne nécessite qu'une seule dose. De nouvelles dotations devraient arriver la semaine prochaine. En attendant, certaines pharmacies ont décidé d'arrêter les commandes d'AstraZeneca. "Les flacons non utilisés vont servir pour les secondes injections", précise Laure Desnos, pharmacienne au Grand Lucé. "On a calculé, on n'aura pas de dose perdue."

Les professionnels sarthois attendent surtout l'arrivée du vaccin Moderna à la fin du mois dans les pharmacies, une formule similaire au Pfizer qui peut être administrée aux moins de 55 ans. Si certaines officines ne font pas état de problèmes pour écouler leurs doses, des inquiétudes demeurent concernant les vacances avec la crainte que des rendez-vous pour des secondes injections soient annulés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess