Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19: des centres de vaccination ouverts au moins six jours sept dans les Ardennes pour les plus de 75 ans

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La campagne de vaccination commence à partir de lundi pour les plus de 75 ans qui vivent à domicile. Dans les Ardennes le dispositif est opérationnel assure l’Agence régionale de santé. Guillaume Mauffré, le délégué territorial de l’ARS dans les Ardennes était l’invité de France Bleu ce mercredi.

Guillaume Mauffré, délégué territorial de l'Agence régionale de santé dans les Ardennes dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne
Guillaume Mauffré, délégué territorial de l'Agence régionale de santé dans les Ardennes dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne © Radio France - Sylvie Bassal

A partir de ce jeudi, les Marnais et les Ardennais de plus de 75 ans peuvent s'inscrire pour se faire vacciner contre le Covid-19. Après les résidents des Ehpad et les personnels soignants de plus de 50 ans, la campagne de vaccination s’élargie.

Dans les Ardennes, près de 5000 doses de vaccins ont déjà étaient livrées, près de 27 000 personnes ont plus de 75 ans et vivent à domicile dans le département.  "Ce stock de 5000 doses, c’est vraiment une première livraison qui va nous permettre d’initier la campagne et c’est déjà le cas depuis jeudi de la semaine passée.  A ce stock de 5000 doses vont s’ajouter des livraisons hebdomadaires qui vont permettre de couvrir la population de 27 000 personnes de 75 ans et plus mais également l’ensemble des professionnels de santé de 50 ans et plus, les aides à domicile et les pompiers", précise Guillaume Mauffré, délégué territorial de l’Agence régionale de santé dans les Ardennes. 

Inscriptions sur internet et par téléphone

Les inscriptions pour prendre rendez-vous seront possibles à partir de ce jeudi par internet ou par téléphone. "Soit une inscription directement en ligne. Vous avez évoqué Doctolib, il y a d’autres plateformes. Nous sommes en train de finaliser, ce mercredi matin, le recours à une des trois plateformes nationales. Ce sera opérationnel dès ce jeudi", dit Guillaume Mauffré. L’ARS communiquera les détails ce jeudi.

"Il y aura également un numéro de téléphone qui permettra à ceux qui n’ont pas d’accès à internet, ou qui ne sont pas familiers avec cet outils, de pouvoir appeler et de faire prendre un rendez-vous à un opérateur qui va positionner un créneau le plus rapidement possible et le plus proche du domicile de celui qui appelle", poursuit le délégué territorial de l’ARS dans les Ardennes.

Au moins 5 centres de vaccination dans les Ardennes

On ne connait pas encore le délai pour obtenir un rendez-vous afin de se faire vacciner. "On travaille à ce que le département soit maillé à minima avec cinq centres vaccinaux, avec pour objectif que chacun de ces centres soit ouvert six jours sur sept, peut-être le septième jour et sur des amplitudes qui soient le plus larges possibles", indique Guillaume Mauffré.

L’ARS a conscience que ces cinq centres ne seront pas suffisants et travaille avec les collectivités locales pour augmenter la taille du dispositif. L’ARS prévoit notamment d’installer des micro-centres. "C’est-à-dire l’accompagnement d’une dynamique portée par des médecins d’un territoire et qui se structure dans la majorité des cas autour de maisons de santé pluri-professionnelles. Cela permet de proposer aux professionnels de santé du territoire mais aussi aux patients de plus de 75 ans d’être vaccinés au plus proche de chez eux", dit Guillaume Mauffré. 

L’un de ces micro-centres était en place à la maison de santé de Mouzon la semaine dernière et l’opération de vaccination doit être reconduite à partir de lundi prochain. Un autre de ces centres sera installé à Signy-le-Petit à partir de ce samedi par exemple.

Des navettes et des équipes de vaccination mobiles

Enfin pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour aller se faire vacciner ? "Cela fait partie des éléments que nous sommes en train de travailler avec les collectivités territoriales, avec deux options. Soit, pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer parce qu’elles n’ont pas de moyen de locomotion, la mise en place de navettes qui permettent d’aller chercher le patient et de l’amener vers le centre. Soit, un deuxième vecteur qui lui ne sera pas en place dès lundi mais on va essayer de le mettre en place très rapidement, c’est une équipe mobile. Elle doit permettre d’aller faire la vaccination au domicile des patients qui ne peuvent pas se déplacer et être déplacés", précise Guillaume Mauffré.

Réécoutez l'interview de Guillaume Mauffré sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess