Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : des chiens dressés à Libourne pour traquer le virus

-
Par , France Bleu Gironde

Le CHU de Bordeaux pilote depuis début janvier une opération baptisée Cynocov : un programme destiné à dresser des chiens à la détection du Covid-19. Le centre de formation, implanté à Libourne sur le site de Ceva Santé Animale, accueille cinq chiens déjà très entraînés.

Les chiens ont enregistré une nouvelle odeur spécifique dans leur bibliothèque olfactive : celle d'une personne contaminée par le Covid-19.
Les chiens ont enregistré une nouvelle odeur spécifique dans leur bibliothèque olfactive : celle d'une personne contaminée par le Covid-19. © Radio France -

Ils pourraient bien avoir un rôle à jouer dans le dépistage du Covid-19 en France : cinq chiens (Lucky, Eliot, Esquisse, Malko et Marvel), membres des brigades canines de la gendarmerie nationale en Nouvelle Aquitaine ou des sapeurs pompiers en Gironde, sont dressés à la détection de la maladie au centre de formation installé sur le site de Ceva Santé Animale, à Libourne.

L'opération a commencé il y a sept semaines et doit se poursuivre jusqu'au mois de juin. Ces chiens, habitués à rechercher des personnes disparues ou identifier des stupéfiants, ont enregistré une nouvelle odeur spécifique dans leur bibliothèque olfactive : celle d'une personne contaminée par  le Covid-19. Ils la détectent à travers des cônes olfactifs dans lesquels des compresses de transpiration, prélevées sur des patients, ont été intégrées. 

Tests à l'aveugle

Après plusieurs semaines de formation, les chiens commencent à obtenir des résultats et leur flair est prometteur : "Ils sont aussi capables de détecter des personnes asymptomatiques", explique le Dr Pierre-Marie Borne, référent de la formation à Libourne. Mais impossible de traquer le virus sans leur maître, "c'est un binôme", insiste t-il : "Le chien marque le positif à sa façon en s'asseyant, en remuant la tête... puis son maître confirme que le chien a marqué. Il le récompense lorsqu'il a trouvé l'odeur d'un patient positif." 

Pour s'assurer que le comportement du maître ne trouble pas son chien, les tests sont désormais réalisés à l'aveugle. Lors de l'entraînement, le maître ne sait pas si le cône contient une compresse d'une personne positive au Covid. Pierre-Marie Borne, lui, connaît en revanche leur composition et note les performances. 

Parmi les chiens capables de détecter le virus, Lucky, malinois âgé de 3 ans.
Parmi les chiens capables de détecter le virus, Lucky, malinois âgé de 3 ans. © Radio France -

Une solution complémentaire aux tests ?

Si le programme avance, il reste encore beaucoup de travail à faire pour prouver l'efficacité des chiens. L'étude va se poursuivre durant plusieurs mois. Mais en cas de succès, cet outil pourrait apporter une vraie solution complémentaire aux tests de dépistage selon Pierre-Marie Borne : "L'idée derrière, c'est d'utiliser les chiens non pas en remplacement d'un test de référence, mais en tant que présélection pour pouvoir mieux contrôler. Ça pourrait être à la descente d'un bateau ou d'un avion, les chiens vont marquer le positif, ce qui permettra la présélection et ensuite le test contrôlera ce positif. La présélection peut aussi permettre, dans un premier temps, d'isoler des personnes positives avant qu'elles aient les résultats de leur test de référence pour éviter qu'elles ne contaminent. C'est aux autorités compétentes de décider, pour nous l'objectif c'est de donner tous les éléments". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess