Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : des femmes enceintes en réanimation à Toulouse

Par

Béatrice Riu, la cheffe du service de réanimation de l'hôpital Purpan de Toulouse voit arriver les patients de la 4e vague et notamment des femmes enceintes, qui ne sont pas vaccinées.

Deux femmes enceintes touchées par le covid sont hospitalisées en réanimation à Toulouse Deux femmes enceintes touchées par le covid sont hospitalisées en réanimation à Toulouse
Deux femmes enceintes touchées par le covid sont hospitalisées en réanimation à Toulouse © Getty - Getty

"On commence à voir arriver les patients de la 4e vague". C'est ce qu'indique Béatrice Riu, cheffe du service de réanimation polyvalente à l’Hôpital Purpan de Toulouse, invitée ce mardi de nos confrères de Franceinfo. "Il y a une augmentation des entrées. En juin, on fait zéro entrée en réanimation pour un nouveau Covid-19. Là, on commence à voir arriver les patients de la 4e vague en sachant que depuis la mi-juillet, on entrait en moyenne un patient par jour au CHU de Toulouse, on est là à deux patients par jour", détaille la médecin du CHU. 

Publicité
Logo France Bleu

Deux femmes enceintes en réanimation

Le profil des patients hospitalisés est aussi plus jeune, entre 40 et 50 ans, selon la cheffe du service de réanimation, mais surtout, "90% de nos patients en réanimation sont des non-vaccinés." Ils ont comme facteurs de risque "le surpoids et l'hypertension artérielle".  Béatrice Riu observe également la présence de "femmes enceintes". Au CHU de Toulouse, sur sept patients Covid-19 accueillis en réanimation, deux sont des femmes enceintes. "C'est vraiment sur un petit échantillon, mais on a l'impression qu'on en voit plus. La consigne, c'est que les femmes enceintes ne devaient pas se vacciner, alors que c'est recommandé maintenant au deuxième trimestre", explique-t-elle.

Effectivement, le vaccin n'était pas recommandé aux femmes enceintes pendant le premier trimestre de grossesse, par principe de précaution et par manque de données. Mais depuis, aucun risque n'a été observé chez celles ayant reçu des injections. Alors, le 20 juillet, Olivier Véran, le ministre de la Santé a confirmé que les femmes enceintes pouvaient se vacciner dès le premier trimestre.  

Béatrice Riu espère ne pas avoir à rappeler des soignants partis en vacances, ce qui n'est pas le cas pour l'instant. "On est en train de réactiver nos cellules de crise, notamment territoriale, pour pouvoir augmenter nos capacités si besoin ", affirme-t-elle. Et elle incite tout le monde à se faire vacciner, précisant que "les non-vaccinés contaminent 12 fois plus les sujets contacts". 

loading

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu