Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "Des premiers signes encourageants" en Centre-Val de Loire

-
Par , France Bleu Berry

Plusieurs indicateurs sanitaires sont encore dans le rouge. Mais l'impact du confinement est clair en Centre-Val de Loire et il produit ses premiers effets. L'Agence régionale de santé a fait un point détaillé.

Dans les hôpitaux en Centre-Val de Loire, la tension reste forte
Dans les hôpitaux en Centre-Val de Loire, la tension reste forte © Radio France - Emmanuel Claverie

Deux semaines après l'entrée en vigueur du reconfinement, de premiers effets se font sentir dans la lutte contre le Covid-19 en Centre-Val de Loire. "Le confinement a un impact et une incidence sur l'évolution de l'épidémie. On a les premiers signes encourageants", confirme Laurent Habert, le directeur de l'Agence régionale de santé, lors d'une visio-conférence de presse organisée ce vendredi. Le premier indicateur est la baisse du nombre de personnes testées positives pour un nombre équivalent de tests. Le taux d'incidence (nombre de personnes positives pour 100 000 habitants) diminue aussi au niveau de la région Centre : il est de 321,80. 

Autre signe, le ralentissement de la hausse des hospitalisations. Dans certains départements, on observe même une baisse. C'est le cas du Cher. "On est probablement en haut de la deuxième vague régionale", estime Laurent Habert. "Peut-être verra-t-on un infléchissement en fin de semaine ou début de semaine prochaine. Il y a des premiers signes d'évolution positive à confirmer", ajoute-t-il, toujours prudent.

Les Ehpad sont très touchés

Car le coronavirus continue de circuler activement. Particulièrement dans les maisons de retraite. En région Centre-Val de Loire, 83 clusters ont été détectés dans des Ehpad. Plus d'un quart des Ehpad sont concernés par des foyers épidémiques. Le Berry n'est pas en reste avec 15 clusters dans l'Indre et le Cher. "Nous sommes en lien quotidien pour évaluer les meilleures stratégies de dépistage. Il y a une mobilisation continue et une attention extrêmement forte", indique le directeur de l'ARS. 31 établissements pour personnes handicapées sont également concernés par ces clusters.

Le Cher, département très touché

Pour l'ARS Centre-Val de Loire, "la deuxième vague est plus importante que la première". Depuis le 1er septembre, 319 personnes ont perdu la vie à cause du Covid dans notre région, dont 94 victimes en Berry. "Le système hospitalier a été très sollicité. Si on prend l'ensemble des patients en réanimation, en soins de suite ou en hospitalisation conventionnelle, il y a environ 1 000 patients hospitalisés en région Centre-Val de Loire pour un motif Covid", précise Laurent Habert. 

Le département du Cher est particulièrement touché par cette deuxième vague de l'épidémie. "Le Cher représente pas loin du quart des hospitalisations", confirme le directeur de l'ARS. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess