Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Alsace : le Haut-Rhin respire de nouveau, le Bas-Rhin reste dans le rouge

-
Par , France Bleu Elsass, France Bleu Alsace

L'Alsace connait une épidémie de Covid-19 à deux vitesses. Les contaminations sont en net recul dans le Haut-Rhin avec 117 cas pour 100 000 habitants. Le Bas-Rhin est toujours au-dessus du seuil d'alerte renforcée avec une reprise des cas qui suit de près la tendance nationale.

Le Haut-Rhin présente un net recule de l'épidémie de Covid-19. (Photo d'illustration)
Le Haut-Rhin présente un net recule de l'épidémie de Covid-19. (Photo d'illustration) © Maxppp - Franck DELHOMME

Le Haut-Rhin est depuis près de deux semaines en-dessous du seuil d'alerte renforcée fixé à 150 cas pour 100.000 habitants. A l'inverse, le Bas-Rhin dépasse lui les 160 cas et les contaminations sont reparties à la hausse depuis mi-février. Hospitalisations, variant anglais et taux d'incidence, France Bleu Alsace fait le point sur la situation sanitaire. 

Chute libre des cas dans le Haut-Rhin

En dix jours, le Haut-Rhin est passé d'un taux d'incidence de 155 cas pour 100 000 habitants à 117 cas. La courbe des contaminations est, elle aussi, en chute libre. Le département affiche près de 70 cas quotidiens contre une moyenne nationale de 132 cas. 

Même constat du côté des hospitalisations avec 359 patients Covid en ce milieu de semaine contre près de 400 mi-février. Les lits dans les services de réanimation sont maintenant occupés à 50% par des contaminés au coronavirus. Le variant anglais concerne lui de 10 à 30% les nouvelles contaminations, contre 37% au niveau national, selon les dernières données du 18 février de l'Agence régionale de santé.

Reprise des contaminations pour le Bas-Rhin

Le Bas-Rhin ne connait pas la même accalmie. Au contraire, l'épidémie regagne du terrain depuis mi-février et suit la tendance nationale. Le département est passé d'un taux d'incidence de 157 cas pour 100.000 habitants à 167 cas en l'espace d'une semaine. Le variant anglais est également beaucoup plus présent. Il concerne maintenant une contamination sur deux. 

Le seul curseur positif : les hospitalisations sont en baisse. Les hôpitaux universitaires de Strasbourg viennent de passer en-dessous de la barre symbolique des 100 patients Covid. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess