Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Dordogne : "En tant que sapeur-pompier, je ne peux pas me permettre de contaminer les autres"

-
Par , France Bleu Périgord

À compter de ce lundi, les sapeurs-pompiers de Dordogne répondant aux critères d'âge et de santé vont pouvoir se faire vacciner. Chef du centre de secours d'Excideuil et référent des sapeurs pompiers volontaires de la Dordogne Thierry Laguionie estime que les pompiers doivent donner l'exemple.

Le commandant Thierry Laguionie, chef du centre de secours d’Excideuil en Dordogne
Le commandant Thierry Laguionie, chef du centre de secours d’Excideuil en Dordogne © Radio France - Emmanuel Claverie

Le 5 janvier , le premier ministre Jean Castex a annoncé l'élargissement de la phase 1 de la vaccination aux sapeurs-pompiers et aux aides à domicile de plus de 50 ans et présentant des comorbidités, autrement dit des risques liés à d'autre pathologies. Une procédure qui va pouvoir débuter en Dordogne avec l'ouverture dès lundi 11 janvier des premiers centres de vaccination du département à Périgueux et Bergerac. Chef du centre de secours d'Excideuil en Périgord Vert, et référent des 1350 pompiers volontaires du département, le commandant Thierry Laguionie, bientôt 60 ans est concerné. Lui a choisi de se faire vacciner, et espère que ses camarades en feront autant.

Nous sapeurs-pompiers devons donner l'exemple, comme nous le faisons pour le don du sang. Thierry Laguionie, chef du centre de secours d'Excideuil "

Pour Thierry Laguionie, "le vaccin est vraiment le moyen de sortir de cette pandémie. Je pense qu'il faut être honnête avec soi-même. On était confiné, les gens voulaient une solution pour sortir du confinement, on nous propose le vaccin, je suis convaincu qu'il faut se faire vacciner. En tant que sapeurs-pompiers, nous sommes 41 au sein du centre de secours, nous ne pouvons pas nous permettre de contaminer les autres, sinon la chaîne des secours va être cassée.

Faire de la pédagogie

Pour autant, rien ne garantit que les collègues du chef de centre soient aussi volontaires pour se faire vacciner. "Il faudra faire de la pédagogie explique Thierry Laguionie. J'ai déjà discuté avec les médecins de mon centre de secours, qui vont eux-mêmes se faire vacciner et essayer d'entraîner la troupe pour qu'elle en fasse autant, et je suis persuadé que nous allons réussir à convaincre une grande partie des sapeurs-pompiers de se faire vacciner. On a la chance de nous proposer dans les premiers dans le cadre du service de secours de se faire vacciner, il ne faut pas manquer cette occasion. Je crois que nous devons donner l'exemple, comme on le fait pour le don du sang".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess