Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Dordogne : les centres de vaccination prioritaires pourraient accueillir les plus de 75 ans

-
Par , France Bleu Périgord

Pour permettre la vaccination des plus de 75 ans dès le 18 janvier en Dordogne, l'Agence régionale de santé doit bousculer sa stratégie vaccinale. Du coup, les centres de vaccination mis en place pour le personnel prioritaire devraient être accessibles au grand public.

Cinq premiers centres de vaccination doivent ouvrir en Périgord (photo d'illustration)
Cinq premiers centres de vaccination doivent ouvrir en Périgord (photo d'illustration) © Radio France - Noémie Guillotin

Jean Castex l'a annoncé ce jeudi 7 janvier lors de sa conférence de presse. La vaccination des plus de 75 ans commencera le 18 janvier prochain, dans des centres de vaccination partout en France. Des annonces qui viennent bousculer la campagne de vaccination qui venait tout juste de débuter en Périgord.

Cinq centres de vaccination

Les premières injections ont en effet été administrées le jeudi 7 janvier aux résidents de plusieurs EHPAD de Dordogne. Dans la foulée devaient ouvrir lundi 11 janvier, deux centres de vaccination adossés aux hôpitaux de Périgueux et de Bergerac. Des centres réservés aux personnels prioritaires. A savoir le personnel hospitalier âgé de plus de 50 ans ou présentant des risques liés à d'autres maladies. Ils avaient ensuite pour vocation d'accueillir le personnel de santé libéral, les aides à domicile ou encore les sapeurs-pompiers. Mais les annonces du premier ministre contraignent l'Agence régionale de santé à trouver des solutions rapides pour accueillir dans les meilleures conditions les plus de 75 ans. La piste privilégiée sera donc de permettre l'accès de ces personnes aux centres déjà ouverts pour les soignants. Il devrait y en avoir cinq dans un premier temps en Dordogne. Dès lundi 11 à Périgueux et à Bergerac. En fin de semaine à Sarlat. Ils seront rejoints dans les jours qui suivent par ceux de Nontron et de Ribérac.

Les personnes concernées seront prévenues par la CPAM

Pas question pour autant de se présenter de soi-même dans l'un des centres de vaccination. Selon un processus qui peut encore évoluer d'ici là, la Caisse primaire d'assurance maladie contactera par courrier les personnes éligibles qui seront alors incitées à se rapprocher de leur médecin traitant pour une visite pré-vaccinale obligatoire. Il faudra ensuite prendre rendez-vous auprès du centre de vaccination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess