Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : en Mayenne, 50 étudiants infirmiers en renfort dans les hôpitaux et centres médico-sociaux

-
Par , France Bleu Mayenne

Une cinquantaine d'étudiants infirmiers de 2ème année sont mobilisés ou vont l'être prochainement en Mayenne pour renforcer les équipes soignantes dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux pour faire face à la crise sanitaire de la Covid-19.

Des étudiants infirmiers de 2ème année sont mobilisés ou vont l'être prochainement en Mayenne pour renforcer les équipes soignantes dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux
Des étudiants infirmiers de 2ème année sont mobilisés ou vont l'être prochainement en Mayenne pour renforcer les équipes soignantes dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Une cinquantaine d'étudiants infirmiers de 2ème année sont mobilisés ou vont l'être prochainement en Mayenne pour renforcer les équipes soignantes dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux, pour faire face à la crise sanitaire de la Covid-19.

"Le contexte épidémique nécessite la mobilisation de ressources humaines inédite" souligne l'Agence Régionale de Santé qui évoque, à ce jour, plus de 500 renforts étudiants pour l'ensemble des Pays de la Loire.

Des situations de grandes tensions sont identifiées dans la région précise l'ARS qui a donc besoin de soignants qualifiés et compétents dans de brefs délais : "il s’agit ainsi de créer une réserve étudiante coordonnée et anticipée avec les étudiants les mieux formés à la compétence visée d’aides-soignants que sont les étudiants de deuxième et troisième année en soins infirmiers". Les étudiants de troisième année ne font partie du dispositif afin qu'ils puissent être diplômés en juin prochain sans s’exposer au risque de différer leur diplôme. 

Par ailleurs, l'ARS et Pôle Emploi recensent les demandeurs d'emploi disponibles qui pourraient s'investir dans des missions au sein des maisons de retraite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess