Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : en Mayenne, l'ARS s'explique sur l'attente de plusieurs jours pour obtenir les résultats d'un test

-
Par , , France Bleu Mayenne

La campagne massive de dépistage se poursuit dans le département. Il faut désormais plusieurs jours pour obtenir les résultats d'un test. L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire entend régler ce problème d'ici la fin de la semaine.

Test Covid-19 (illustration)
Test Covid-19 (illustration) © Radio France

La Mayenne est toujours en rouge sur la carte de France de l'épidémie de Covid-19. La situation sanitaire, cela dit, montre des signes encourageants. Le taux de positivité est en baisse, moins de 3%, cela signifie que sur 100 personnes testées, moins de 3 ont positives au coronavirus. En revanche, le taux d'incidence est passé de 56 à 61 cas de coronavirus pour 100.000 habitants.

Le bilan de la pandémie est désormais de 45 morts en Mayenne. 11 patients sont hospitalisés dont 3 en réanimation.

Depuis la semaine dernière et le lancement de la campagne de dépistage collectif, 8.700 tests ont été réalisés. Le département de la Mayenne est le territoire français où le plus grand nombre de tests a été effectué. 600 cas positifs ont été détectés

Mais l'attente pour connaître le résultat est longue. Les autorités avaient évoqué 48 heures au lancement de l'opération, c'est souvent plusieurs jours. Pourquoi un tel délai ? Le directeur général de l'ARS des Pays de la Loire, Jean-Jacques Coiplet, tente d'en expliquer les raisons : "pendant le long week-end du 14 juillet, il y a eu des problèmes informatiques avec le système d'informations et toutes les équipes ont dû alors ressaisir toutes les données. Je vous rassure, quand des personnes étaient positives, elles étaient en priorité prévenues et informées. Le CHU de Nantes, qui peut réaliser 2.000 analyses quotidiennement, est entrain de se mobiliser encore plus, de mettre en place une ligne téléphonique dédiée pour s'assurer que toutes les personnes puissent accéder aux informations le plus rapidement possible. Je suis désolé pour si, pour certaines, ça a pu tarder. J'ai bon espoir qu'on rattrape de ce retard avant la fin de la semaine car il y a une mobilisation forte de tous les acteurs". 

En Mayenne, selon l'ARS, 6 foyer de contamination sont encore en cours d'investigation dont 3 concernent des abattoirs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess