Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid 19 en Normandie : le taux d'incidence en baisse comme le nombre d'hospitalisations

L'Agence régionale de santé a dévoilé vendredi 20 novembre de nouveaux chiffres sur le Covid-19 en Normandie. Dans son rapport, elle indique que le taux d'incidence continue de baisser. Pour la première fois de cette seconde vague, le nombre d'hospitalisation recule aussi.

Un service de maladies infectieuses dans un hôpital. Image d’illustration.
Un service de maladies infectieuses dans un hôpital. Image d’illustration. © Radio France - Cécile Bidault

Un ralentissement de la circulation du Covid-19 en Normandie se précise. Comme partout en France, le nombre de contaminations diminue.

Dans son rapport du vendredi 20 novembre, l'Agence régionale de santé (ARS) informe que le taux d'incidence est de 164,16 pour 100 000 habitants. Mardi 17 novembre, il était de 192,67. Cette baisse doit toutefois être interprétée avec prudence. Il reste largement au dessus du seuil d'alerte sur les cinq départements normands. Par ailleurs, le taux d'incidence pour les personnes de 65 ans et plus ne baisse pas.

Autre évolution précisée par l'ARS : le nombre d'hospitalisations. C'est la première fois depuis le début de la seconde vague, qu'il est légèrement en baisse. 1 397 personnes sont prises en charge sur toute la Normandie, dont 155 en réanimation (-5 depuis mardi). La pression sur le système hospitalier reste forte. 

La situation dans les Ehpad reste compliquée

Du côté des Ehpad, la situation ne s'arrange pas. Ils sont toujours fortement touchés avec 106 clusters identifiés. Entre le 17 et le 20 novembre, l’ARS a accompagné 78 établissements, ayant déclaré au moins un cas positif.

Les départements les plus touchés sont l'Orne et la Seine Maritime, avec les taux d'incidence les plus élevés. L'Agence régionale de santé continue d'appeler les normands à la vigilance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess