Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : "on est mieux préparé pour affronter la troisième vague "affirme le directeur de l'hôpital de Laval

-
Par , , France Bleu Mayenne

Invité de la matinale de France Bleu Mayenne, André-Gwenaël Pors, le directeur de l'hôpital de Laval, établissement de référence en Mayenne dans la lutte contre l'épidémie, estime, malgré des difficultés de recrutement, que le personnel soignant est mieux armé qu'au printemps et qu'en juillet.

Hôpital de Laval (illustration)
Hôpital de Laval (illustration) © Radio France - Martin Cotta

En Mayenne, on en est à la troisième vague de Covid-19, après celles du printemps et de juillet. Pour l'affronter, le personnel soignant a désormais le recul nécessaire et l'expérience et est donc mieux préparé. C'est ce qu'assure le directeur de l'hôpital de Laval, l'établissement de référence en Mayenne dans la lutte contre l'épidémie. 

Cela dit, André-Gwenaël Pors doit reconnaître une grosse difficulté : le manque de moyens humains. Il lance un appel aux soignants, une quinzaine serait nécessaire pour accomplir toutes les tâches, tous les soins en toute sécurité. Difficile de recruter en ce moment confie-t-il à France Bleu Mayenne : "nous sommes dans une phase de recrutement et c'est difficile de trouver du personnel sur le marché du travail, notamment les infirmières et les infirmiers. Cela fait 6 mois que nous sommes confrontés à la crise. Le personnel est fatigué. Nous constatons un absentéisme plus important que lors de la première vague". 

En Mayenne, selon l'Agence Régionale de Santé, 29 patients sont hospitalisés pour une contamination au coronavirus dont 3 dans un service de réanimation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess