Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 et respect des gestes barrières : la station de Chamrousse sous haute surveillance

-
Par , France Bleu Isère

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, la station de Chamrousse (Isère) fait le plein de touristes en cette période de vacances. Pour s'assurer du respect des règles sanitaires et notamment du port du masque, les gendarmes multiplient les patrouilles.

Les gendarmes isérois sont sur le pont pour faire respecter les règles sanitaires en montagne.
Les gendarmes isérois sont sur le pont pour faire respecter les règles sanitaires en montagne. © Radio France - Louise Buyens

Les écoliers isérois reprennent le chemin de l'école ce lundi matin mais les vacances ne sont pas terminées pour tout le monde. La zone C profite encore d'une semaine de congés et la zone B démarre tout juste les siens. Tradition des vacances d'hiver oblige, beaucoup ont décidé de partir à la montagne malgré la fermeture des remontées mécaniques.

Sans ski alpin, le domaine de ski nordique sur le plateau de l'Arselle, à Chamrousse, fait le plein.
Sans ski alpin, le domaine de ski nordique sur le plateau de l'Arselle, à Chamrousse, fait le plein. © Radio France - Louise Buyens
Beaucoup de monde également sur le front de neige principal de la station iséroise.
Beaucoup de monde également sur le front de neige principal de la station iséroise. © Radio France - Louise Buyens

Les gendarmes patrouillent tous les jours

Face à l'affluence dans les stations iséroises, les gendarmes sont sur le pont pour s'assurer du respect des règles sanitaires, notamment à Chamrousse, où la fréquentation atteint les 10.000 visiteurs chaque jour, quasiment autant que pendant un hiver "classique". 

Des panneaux sont là pour rappeler l'obligation de porter le masque.
Des panneaux sont là pour rappeler l'obligation de porter le masque. © Radio France - Louise Buyens

"Ici la gendarmerie nationale. On vous rappelle que le port du masque est obligatoire dans la station". Les gendarmes rappellent les règles sanitaires au micro depuis leur voiture de patrouille. Si le masque n'est pas obligatoire sur les pistes de ski et sentiers, il l'est sur tout le reste de la station et sur les parkings, ce que certains visiteurs oublient un peu vite.

"C'est vrai qu'à la montagne, on a tendance à vite oublier le masque" - Mathias, étudiant grenoblois.

Une verbalisation et une dizaine de rappels à l'ordre

Parkings, front de neige, centre commercial... toute la station est arpentée par une patrouille de trois gendarmes. "On vérifie que les gens portent le masque dans les files d'attente et qu'il n'y ait pas de rassemblements sur les terrasses", explique l'un des gendarmes.

Devant les cafés et restaurants de la station, les gendarmes veillent au grain pour éviter les attroupements.
Devant les cafés et restaurants de la station, les gendarmes veillent au grain pour éviter les attroupements. © Radio France - Louise Buyens
Dans le centre commercial de la station de Chamrousse, le port du masque est bien respecté.
Dans le centre commercial de la station de Chamrousse, le port du masque est bien respecté. © Radio France - Louise Buyens

Globalement, les gestes barrières sont respectés mais quelques rappels à l'ordre sont nécessaires, surtout auprès des vacanciers, comme cette famille venue de Picardie. "On pensait que le port du masque concernait uniquement la zone commerciale. Puisqu'on est à l'écart des gens, on ne prend pas de risque. Et puis on vient à la montagne pour respirer !", témoigne le père de famille.

Une vacancière parisienne est verbalisée pour non-port du masque dans un bus.
Une vacancière parisienne est verbalisée pour non-port du masque dans un bus. © Radio France - Louise Buyens

Les gendarmes montrent de l'indulgence face à l'argument des vacances au grand air, à condition de ne pas aller trop loin dans le relâchement des règles.  La patrouille repère une vacancière sans masque à l'intérieur d'une navette et l'interpelle rapidement. "Dans le bus, on ne peut pas laisser passer car vous risquez de contaminer beaucoup de monde", justifie le gendarme qui dresse la contravention. La vacancière parisienne devra s'acquitter le 135 euros d'amende

Choix de la station

À venir dansDanssecondess