Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : : Hydroxychloroquine : essais concluants, les responsables corses sont en demande

-
Par , , France Bleu RCFM

En Corse, la communauté universitaire propose d'apporter sa contribution aux études, alors que Gilles Simeoni souhaite que l'île puisse intégrer immédiatement le programme visant à tester ce traitement à base de Chloroquine et de Plaquenil

L'entrée des urgences de l'hôpital d'Ajaccio le 10-03-2020
L'entrée des urgences de l'hôpital d'Ajaccio le 10-03-2020 © Radio France - Olivier Castel

Et si l'espoir venait de la chloroquine, cette molécule qui sert à lutter contre le paludisme ? Les recherches menées par le professeur Didier Raoult, en tout cas, sont encourageantes. Lors de tests, le traitement a  montré son efficacité sur 24 malades du Covid-19. Le ministre de la Santé, Olivier Veran, a d'ailleurs annoncé dimanche qu'il autorisait plusieurs essais cliniques en France sur plusieurs centaines de malades hospitalisés. 

Les politiques insulaires estiment qu'il ne faut plus attendre

Que pensent les scientifiques, les professionnels de lasanté de l'efficacité de ce protocole  ?

Le professeur Philippe Juvin, patron du service des urgences de l'Hôpital Georges-Pompidou, est plutôt optimiste. Il l'a dit ce lundi sur France Inter où il était l'invité de Léa Salamé et Nicolas Demorand...

"Le problème est qu'un certains nombre de gens analysent cette étude disant qu'elle souffre de défauts [...].Le véritable sujet c'est qu'on n'a pas de traitement contre cette maladie, qui est une maladie très grave. Donc il est sûr qu'il faut très très rapidement qu'on sache si c'est efficace, et il faut qu'on produise très massivement dès maintenant le produit. Si on a la confirmation qu'on peut le donner à un maximum de gens, il va falloir qu'on ait beaucoup beaucoup de stock [...]. On a envie de donner ce médicament, qui est connu depuis des années. Il y aura dans le lot quelques effets secondaires, mais ce sont des effets secondaires hypothétiques, alors qu'en face vous avez une maladie pulmonaire qui s'aggrave très vite, donc la balance est vite faite".

Pr Philippe Juvin

Ce mardi, le conseil scientifique devrait se prononcer non seulement sur le prolongement ou non de la période de confinement, et sur son renforcement, mais aussi sur une expérimentation généralisée du traitement à base de chloroquine du professeur Didier Raoult. Expérimentation à laquelle Gilles Simeoni souhaite que la Corse soit associée. Il en a fait la demande directement à Paris, auprès du Premier ministre...

Le président de l'Exécutif se réjouit que le conseil de l'Ordre des médecins insulaires y soit favorable. Mais attention, prévient Gilles Simeoni, il ne faut pas attendre de miracle. Autre problème pour l'instant, la Corse n'a pas les stocks disponibles.

Gilles Simeoni, pdt de l'Exécutif

De son côté, le Député de la 1ère circonscription de Corse-Du-Sud Jean-Jacques Ferrara et quatre de ses collègues de l'Assemblée nationale demandent au gouvernement d'autoriser la mise en œuvre du protocole préconisé par le Pr Didier #Raoult (hydroxycholoroquine + azithromycine) dans l'ensemble du pays. Le texte a été transmis au cabinet de la Présidence et au Sénat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu