Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : Jean Rottner, le président de la région Grand Est, "favorable" à un reconfinement local

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Jean Rottner confie avoir eu un "long entretien avec le ministre de la Santé Olivier Véran" dimanche soir, avant un conseil de défense sanitaire du gouvernement ce mardi 29 décembre. La situation épidémique du Grand Est inquiète.

Jean Rottner, le président de la région Grand Est Est "favorable" à un reconfinement local
Jean Rottner, le président de la région Grand Est Est "favorable" à un reconfinement local © Maxppp - Alexandre Marchi

Va-t-on vers un durcissement des mesures sanitaires avant le réveillon du Nouvel An ? Un conseil de défense se tient ce mardi en visioconférence. L’exécutif va faire le point sur l’évolution de l’épidémie. La région Grand Est fait partie des trois territoires, avec la Bourgogne-Franche-Comté et les Alpes-Maritimes, qui seront scrutés de près car les chiffres de contaminations inquiètent.

"Pour l'instant la situation tient," mais après les fêtes ? 

Jean Rottner, le président de la région Grand Est, confie avoir échangé longuement avec le ministre de la Santé Olivier Véran, "on a fait le tour de la question, indicateur par indicateur, pour essayer de comprendre les choses que l'on ne comprend pas. Par exemple, les personnes de plus de 65 ans vivant à la campagne sont fortement atteintes, on ne comprend pas le facteur déclenchant." 

"Pour l'instant, la situation tient", reconnait l'élu, "mais de manière difficile. Et ce que l'on craint, c'est l'effet après Noël, dans les huit jours après les fêtes de famille. Est-ce que l'on ne va pas assister à une recrudescence des hospitalisations aux urgences ?"  

"Un confinement local court pour ne pas trop perdre" défend Jean Rottner  

Le président de la Région se dit favorable à un reconfinement local. "Est-ce-qu'il faut confiner une seule Région, quelques départements, quelques grandes villes ? Toutes ces décisions appartiennent au gouvernement, mais il se pose les questions avec nous pour que cette décision puisse être la plus juste possible et la plus efficace." Selon Jean Rottner, "les restaurants et les lieux de culture sont fermés partout en France pour l'instant, un confinement court nous permettrait de ne pas trop perdre, de ne pas être trop différent par rapport à d'autres régions". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess