Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Covid-19 : L'entreprise Fybots de Brantôme invente un robot désinfecteur pour les grandes entreprises

-
Par , France Bleu Périgord

L'entreprise Fybots, basée à Brantôme, a déjà vendu une cinquantaine de robots nettoyeurs à des grandes entreprises comme Airbus ou L'Oréal. Entièrement automatisés, géo-localisés, ils peuvent couvrir une surface de 30 000 mètres carrés. Fybots travaille sur un modèle désinfecteur.

Le robot nettoyeur de l'entreprise Faybots de Brantôme présenté au préfet Frédéric Périssat et à la sous-préfete de Nontron
Le robot nettoyeur de l'entreprise Faybots de Brantôme présenté au préfet Frédéric Périssat et à la sous-préfete de Nontron © Radio France - Corinne Duval

A Brantôme, l'entreprise Fybots fabrique un produit unique au monde. Un robot nettoyeur destiné aux entreprises, aux hangars ou aux grandes surfaces. Un bijou de mécanique de précision, entièrement autonome, géo-localisé, et qui peut couvrir jusqu'a 30 000 mètres-carrés. L'engin de 250 kg a déjà séduit de très grosses entreprises comme Airbus, L'Oréal ou Bouygues. Une cinquantaine ont déjà été vendu. Trente par an. L'entreprise compte accélérer la cadence pour atteindre les 1 000 robots par an d'ici trois ans. La fabrication se fait aujourd'hui en une semaine quand il fallait un mois et demi au début de l'aventure en 2017. Il faudra embaucher car ils ne sont aujourd'hui que trois. Des ouvriers périgourdins, maître dans l'art de la mécanique industrielle et de l'électronique.

Les clients nous ont demandé un robot désinfecteur - Régis Braun, directeur général délégué qui a fait sa carrière chez Hermès.

Fybots envisage d'adapter son robot, d'ici la rentrée prochaine a un nouveau marché qui pourrait s'avérer très porteur. L'entreprise qui est restée fermée pendant trois mois à cause de la crise du covid a été contactée pour fournir des robots qui permettent de désinfecter les sites industriels.

Fybots et son robot nettoyeur, modèle unique aujourd'hui sur le marché mondial, s'est associé ces dernières semaines à une entreprise angevine, spécialisée dans la production chimique. Elle amène un fongicide qui sera propulsé par micro-goutelettes, la vapeur sèche, qui détruit le Covid. Le prototype est en cours d'évaluation dans deux grandes entreprises françaises. Il devrait se retrouver sur le marché à la rentrée prochaine.

Un robot qui coûte entre 70 et 80 000 euros.

Il se vend peu. la majorité des achats sont en réalité des Location avec Option d'Achat (LOA), entre 1200 et 1400 euros par mois sur 4 ans. 

Prochaine étape, le milieu hospitalier, sitôt que les agréments sanitaires ont été obtenus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu