Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : l'hôpital de Laval se prépare à la "3e vague" pour retarder le déclenchement du plan blanc

-
Par , France Bleu Mayenne

L'hôpital de Laval prend en charge sept patients des 23 touchés par le coronavirus dans notre département. L'un d'eux est en réanimation. Pour se préparer au pire, le centre hospitalier met en place toute une organisation pour repousser au maximum la déprogrammation des opérations "courantes".

A la date du 21 octobre, 23 patients sont hospitalisés dans notre département à cause du coronavirus, dont sept à l'hôpital de Laval et l'un d'eux est en réanimation.
A la date du 21 octobre, 23 patients sont hospitalisés dans notre département à cause du coronavirus, dont sept à l'hôpital de Laval et l'un d'eux est en réanimation. © Radio France - Aurore Richard

Ce 21 octobre, 23 patients atteints du coronavirus sont actuellement hospitalisés dans notre département dont sept à Laval, l'un d'eux est en réanimation. L'hôpital de Laval se prépare même à la "troisième vague", selon les termes de la direction. L'objectif, c'est de déclencher le plan blanc, le plus tard et le moins brutalement possible. Le plan blanc, c'est le fait de déprogrammer des opérations "courantes". L'hôpital de Laval a donc prévu toute une organisation.

Pour l'instant, 10 lits de réanimation sont ouverts mais dans quelques jours, l'hôpital de Laval veut passer à 12, et rapidement à 14. Une fois que ces 14 lits seront occupés, l'idée, c'est de faire appel aux sept autres hôpitaux de la région et de transférer des patients, en particulier au CHU d'Angers. 

Transférer des patients avant d'ouvrir de nouveaux lits de réanimation

Evidemment, si l'épidémie empire, l'hôpital de Laval ouvrira de nouveaux lits de réanimation. Il peut monter jusqu'à 25. Dans ce cas, il faut aussi du personnel en plus pour s'occuper de ces patients. "Nous avons une réserve de professionnels. 13 aides-soignantes et 7 infirmières qui ont les compétences et que l'on peut mobiliser", explique Sylvie Letendre, la directrice des soins du centre hospitalier. 

Ces professionnels seront en fait transférés de leur service vers la réanimation. Il va donc manquer de soignants dans certains services et c'est là, que le plan blanc sera enclenché, et des opérations "courantes" déprogrammées, comme les chirurgies orthopédique et viscérale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess