Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : l'Oise passe au rouge et prend six mesures anti-coronavirus

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu Picardie

Le département de l'Oise, comme la Somme en Picardie, passe en alerte rouge. Six nouvelles mesures sont prises pour restreindre la transmission du Coronavirus. La Covid-19 circule activement, notamment parce que de nombreux habitants travaillent chaque jour en Île-de-France.

La préfecture de l'Oise à Beauvais. La préfète va prendre de nouvelles mesures pour ralentir la circulation du coronavirus dans le département.
La préfecture de l'Oise à Beauvais. La préfète va prendre de nouvelles mesures pour ralentir la circulation du coronavirus dans le département. © Radio France - Marine Chailloux

L'Oise fut le premier cluster coronavirus de France. Le département vient de repasser en zone rouge, a appris France Bleu Picardie auprès de la préfète de l'Oise Corinne Orzechowski

Premier niveau d'alerte

Trois seuils d'alerte ont été établis pour lutter contre le coronavirus (alerte normale, alerte renforcée et alerte maximale), selon plusieurs critères (nombre de cas en réanimation, nombre de cas positifs...). Ainsi, l'Oise vient de passer tout juste au-dessus du seuil des 79 cas positifs pour 100 000 habitants.

Les trajets entre l'Oise et l’île-de-France en cause

En fait depuis la fin de l'été, la reprise du virus est plus forte dans le Sud et dans l'Est du département. Les agglomérations de Senlis, Creil, Compiègne, Noyon ou Vermont sont les plus touchées. Ce sont les mouvements pendulaires qui expliquent principalement cette recrudescence du virus : beaucoup d'Oiséens travaillent en région parisienne

Près de 15 000 habitants vont travailler par exemple tous les jours dans la zone aéroportuaire de Roissy. Ajouter à cela les axes de communication comme les autoroutes A1 ou A16 très fréquentées entre l'Ile-de-France et l'Oise, la ligne ferroviaire entre Gare du Nord et Creil, etc.... la circulation du virus est désormais très active dans le département. 

Port du masque et fermeture des buvettes

La préfecture vient donc de prendre six nouvelles mesures pour limiter les contaminations. 

  1. Il va falloir s'habituer à porter le masque dans les grandes communes du département. Son port était obligatoire sur les marchés, aux abords des écoles et des centres commerciaux, il est désormais généralisé dans toutes les communes de plus de 10 000 habitants.
  2. Les rassemblements festifs de plus de trente personnes sont désormais interdits dans tous les établissements recevant du public comme par exemple les salles des fêtes
  3. Plus question de boire à la buvette ou de manger sur des points de restauration debout. Ils seront fermés, y compris dans les stades.
  4. Pour ceux qui souhaitent voir leurs amis dans des parcs, il faudra se limiter à des groupes de dix personnes statiques dans les parcs, les jardins ou les plans d'eau
  5. Toutes les braderies et foires de plus de 200 exposants en plein air sont annulées
  6. Enfin pour limiter les fêtes et les déplacements nocturnes, plus de vente d'alcool à emporter entre 00h30 et 6h00 du matin dans tout le département.

Contrôles renforcés

Les contrôles de police et de gendarmerie vont s'intensifier dans les lieux de restauration et les bars. Sept débits de boissons ont déjà été fermés à Beauvais, Creil et Compiègne car ils ne respectaient pas les gestes barrière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess