Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : l'ouverture de nouveaux rendez-vous pour se faire vacciner décalée à vendredi

-
Par , France Bleu

500.000 nouveaux créneaux de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19 devaient être ouverts ce mardi 26 janvier. Ce sera finalement vendredi indique le ministère de la Santé.

A Bessines, près de Niort (Deux-Sèvres), la CPAM a ouvert un centre de vaccination contre le coronavirus
A Bessines, près de Niort (Deux-Sèvres), la CPAM a ouvert un centre de vaccination contre le coronavirus © Radio France - Noémie Guillotin

L'ouverture de 500.000 nouveaux créneaux de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19, qui devait être effective ce mardi, est finalement décalée à vendredi, a indiqué le ministère de la Santé.

Après le faux départ du lancement mi-janvier, reporté d'une journée, la deuxième tournée connaît "un petit décalage de trois jours par rapport à ce qu'avait annoncé le ministre", a indiqué le ministère à l'AFP. Olivier Véran avait en effet déclaré jeudi dernier sur TF1 : "A partir de mardi (26 janvier), nous rouvrons 500.000 places de vaccination entre le milieu et la fin du mois de février". Mais la baisse des livraisons de Pfizer la semaine dernière a contrarié cet agenda et le ministère explique avoir voulu "bien lisser la perte" pour "éviter du faire du surbooking", quitte à ce que "les gens mettent un peu plus de temps à avoir un rendez-vous, plutôt que de devoir déprogrammer des vaccinations".

Des rendez-vous pour la deuxième quinzaine de février

Le laboratoire américain ayant repris cette semaine ses approvisionnement au rythme prévu, les 500.000 créneaux promis seront bien disponibles vendredi, pour des injections "sur la deuxième quinzaine de février". Un petit tiers (150.000) se fera avec le remède de Pfizer et la majorité (350.000) avec celui de Moderna. Le demi-million de patients concernés recevra une seconde injection au mois de mars, trois à quatre semaines plus tard.

Dès le début de la campagne de vaccination, les créneaux se sont très vite remplis et dans certaines villes, plus aucun rendez-vous n'était disponible, comme à Cherbourg, en Touraine ou encore en Franche-Comté. Certains centres ont même dû annuler ou reporter des rendez-vous, par exemple dans l'Allier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess