Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "La corde va casser", alerte le président de la communauté de communes Terre de Picardie

-
Par , France Bleu Picardie

La situation épidémique flambe dans l'est de la Somme : plus de 1 000 cas pour 100 000 habitants dans la communauté de communes Terre de Picardie qui comprend notamment Rosières-en-Santerre et Chaulnes. "On est à la limite de la rupture", prévient son président Philippe Cheval.

Des parents d'élèves du collège de Chaulnes demandent une grosse campagne de dépistage (illustration)
Des parents d'élèves du collège de Chaulnes demandent une grosse campagne de dépistage (illustration) © Radio France - Nathalie Rodrigues

"La corde va casser !" Le président de la communauté de communes Terre de Picardie Philippe Cheval est très inquiet alors que son territoire connaît une flambée épidémique : plus de 1 000 cas de Covid pour 100 000 habitants en cette fin mars, alors que le taux d'incidence était de 235 au début du mois.

"On ne l'explique pas, regrette l'élu, on se félicitait d'être dans une communauté de communes rurale où on était un peu à l'abri des grandes surfaces, des métros, des bus et autres transports, on se serrait les coudes pour résister à notre manière. Mais là, ça flambe et on n'a pas d'explications. Et quand on ne sait pas, on ne sait pas non plus trouver les bonnes réponses."

Philippe Cheval, président de la Communauté de communes Terre de Picardie, invité de France Bleu Picardie

La situation est particulièrement inquiétante dans les établissements scolaires. Sept classes de primaire et maternelle sont fermées sur 74 selon Philippe Cheval. Une dizaine de classes du collège de Chaulnes sont aussi à l'isolement, ce qui représente environ 250 élèves. Les parents demandent un dépistage massif, l'élu local aussi. "C'est bien comme ça qu'on peut isoler, à condition qu'il y ait des cours à distance pour occuper les gamins et qu'ils ne traînent pas après pour contaminer d'autres personnes."

Il faut dépister, il faut vacciner, c'est tout ce qu'on peut demander. Le reste après, moi je suis un peu impuissant...

Philippe Cheval dit jouer "un peu les pompiers. Dans mes compétences, dans ce que je peux gérer, j'essaie de faire au mieux." Mais cela risque de ne pas suffire, au niveau de la gestion des personnels par exemple. "Là haut, il faut prendre des décisions, sinon, on va un peu à la catastrophe. On est à la limite de la rupture."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess