Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : la CPAM du Loiret appelle les plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinés

-
Par , France Bleu Orléans

"Aller vers" : c'est le nom de la campagne téléphonique qu'a lancée la Caisse primaire d'assurance maladie auprès des plus de 75 ans qui n'ont pas encore été vaccinés. L'objectif n'est pas de convaincre, mais de n'oublier personne dans la stratégie de vaccination.

Objectif pour la CPAM du Loiret : 6 469 personnes à appeler d'ici la fin avril
Objectif pour la CPAM du Loiret : 6 469 personnes à appeler d'ici la fin avril © Radio France - François Guéroult

"Allo ? Bonjour, je suis conseiller à la Caisse primaire d'assurance maladie et je vous appelle dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19..." Ce coup de fil, 6.469 personnes âgées de plus de 75 ans l'auront reçu d'ici la fin du mois dans le Loiret, dans le cadre de l'opération "Aller vers" mise en place le 8 avril par la CPAM.

Une dizaine d'agents pour appeler 6.500 personnes

Actuellement, 63% des plus de 75 ans en France ont reçu au moins une dose de vaccin. La CPAM espère faire monter ce chiffre à 80% d'ici la mi-mai, en appelant un à un ceux qui ne sont pas fait vacciner. "Il 'agit d'une démarche d'accompagnement, précise Stéphanie Astier-Parigino, la directrice adjointe de la CPAM du Loiret, on ne cherche pas à convaincre, on ne fait pas de la vente forcée auprès des assurés !"

L'idée est surtout de faire en sorte que tous ceux qui, dans cette tranche d'âge, souhaitent se faire vacciner puissent le faire au plus vite. "Plus on avance en âge, plus ces démarches sont compliquées, poursuit Stéphanie Astier-Parigino : certaines personnes sont isolées, d'autres sont victimes de la fracture numérique, d'autres encore n'ont tout simplement pas réussi à prendre rendez-vous."

Une dizaine d'agents de la CPAM du Loiret sont mobilisés pour cette opération d'une ampleur inédite
Une dizaine d'agents de la CPAM du Loiret sont mobilisés pour cette opération d'une ampleur inédite © Radio France - François Guéroult

Dans le Loiret, ils sont ainsi une dizaine d'agents de la CPAM à passer ces coups de fil. "En général, ils sont bien reçus, décrit Linda Chesnel, responsable de la campagne "Aller vers" dans le Loiret. Les personnes qui ne veulent pas la vaccination le disent d'entrée de jeu. Les autres sont ravies qu'on les appelle et qu'on les aide à prendre rendez-vous."

Un numéro coupe-fil créé pour les + de 75 ans

En une semaine, 1.000 personnes ont ainsi été appelées. Parmi elles, 500 ont décroché. "Sur les 500 personnes que nous avons réussi à joindre, 300 ont indiqué qu'elles refusaient la vaccination, 100 s'étaient en fait déjà inscrites à un rendez-vous, et 100 ont accepté une prise de rendez-vous", détaille Linda Chesnel. Un bilan provisoire, pour une campagne d'une ampleur inédite.

La CPAM du Loiret n'appelle en fait que les assurés de plus de 75 ans qui n'ont pas encore été vaccinés et qui ont laissé un numéro de téléphone fixe dans leurs coordonnées. Cela représente donc près de 6.500 personnes. Ceux qui ont laissé un numéro de portable ou une simple adresse portable - ils sont deux fois plus nombreux - reçoivent un SMS ou un courrier les invitant à appeler le numéro national coupe-file réservé aux plus de 75 ans pour obtenir un rendez-vous de vaccination : le 0800 730 956.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess