Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COVID-19 : la crise vue de l'intérieur du CHU de Rouen grâce à des photos de soignants

Des soignants du CHU de Rouen se sont pris en photo pendant la crise du COVID-19. Ils ont décidé d'en faire un recueil et de le publier pour garder une trace de ces deux mois d'intense activité. C'est aussi un livre pour les malades et leurs familles, interdites de visites.

Le service de réanimation chirurgicale du CHU de Rouen a publié un recueil de photos prises pendant la crise du Covid 19.
Le service de réanimation chirurgicale du CHU de Rouen a publié un recueil de photos prises pendant la crise du Covid 19. © Radio France - Anne Bertrand

60 jours au sein d'une unité Covid, dans le service réanimation chirurgicale du CHU de Rouen. A l'intérieur de ce recueil de photos, on découvre des regards intenses derrière les masques, des mots défouloirs, des témoignages de malades et des soignants en action. En 2 mois, 86 patients ont été accueillis. 3 sont décédés. 

Les 22 lits de réanimation chirurgicale ont été occupés en permanence. Edgar Menguy, médecin dans le service, n'avait jamais vu une telle effervescence : "C'était la ruche, quoi! ça circulait, ça bouillonnait". Et pourtant, il en a vu d'autres dans sa carrière : c'est notamment son service qui a accueilli les blessés de l'attentat de Saint Etienne du Rouvray. "On a connu des situations de crise mais jamais sur une durée longue comme ça et jamais avec un risque personnel, donc une crainte pour nous mêmes", explique-t-il.

Une bulle d'air dans un quotidien très lourd

Au bout de trois semaines, la cadre de santé Florence Cassiau a eu envie de prendre le personnel en photo. Et elle a affiché les portraits sur les murs du couloir. C'était, dit-elle, "une bulle d'air" dans un quotidien très lourd. Et une façon aussi, pour la centaine de collègues dans le service, de se reconnaître: "On était avec les masques canards, des visières, des charlottes... Et ce n'est pas comme ça qu'on se voit tous les jours!"

Tout le personnel était habillé pareil donc, en surblouse et sans la tenue avec le nom qui fait habituellement la différence hiérarchique à l'hôpital. Pour Edgard Mengy, la cohésion au sein de l'équipe s'en est trouvée renforcée : "La solidarité a été une des clés de la réussite. Chacun fait son métier mais il n'y a plus de différence hiérarchique, chacun est totalement concentré sur la prise en charge de chaque patient." Florence Cassiau renchérit: "Je suis hyper fière d'être cadre dans ce service quand je vois la présence de tous. Quelque chose qui s'est cristallisé durant ces deux mois, personne n'a relâché son attention." 

On était parfois gêné de recevoir des cadeaux mais c'était réconfortant aussi - Florence Cassiau, cadre de santé

Ce livre de photos est un témoignage pour les soignants de cette période si particulière. Mais il a été fait aussi pour les malades et leurs familles, qui ne pouvaient pas leur rendre visite. "L'idée, explique Edgar Menguy à l'initiative de ce recueil, c'est de permettre aux famille voire à certains malades de se réapproprier cette période de leur vie qui leur a quelque part été confisquée".

Ce recueil est aussi l'occasion pour les soignants de remercier tous ceux qui les ont soutenus, ceux qui ont applaudi à leur balcon le soir, ceux qui ont apportés des petits dej'le matin. Florence Cassiau se souvient: "On en parlait tous quand on venait travailler, on était parfois gêné de recevoir des cadeaux, des petits déjeuners mais c'était réconfortant aussi." Dans le livre, on trouve aussi ces mots pleins d'humour écrits sur un paperboard pendant la période du Covid: "+5kg, merci aux donateurs!"

Le livre - intitulé 60 jours au sein du service COVID de la réanimation chirurgicale CHU de Rouen - est vendu au prix de 12 euros à la librairie l'Armitière et sur le site internet des éditions Perroquet bleu. Les bénéfices seront reversés à la Fondation Charles Nicolle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess