Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la Loire-Atlantique passe en vulnérabilité modérée

-
Par , France Bleu Loire Océan

Avec un taux d'incidence de 23,7 pour 100.000 habitants, la Loire-Atlantique franchit le seuil d'alerte et passe en vulnérabilité modérée. La circulation du coronavirus est notamment active dans l'agglomération nantaise et à Saint-Nazaire. Les campagnes de tests vont se multiplier.

Les tests vont monter en puissance dans le département
Les tests vont monter en puissance dans le département © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le département de la Loire-Atlantique est en vulnérabilité modérée depuis ce vendredi, indique l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. Avec un taux d'incidence de 23,7 pour 100.000 habitants, il est moins élevé qu'au niveau national (42,4 pour 100.000 habitants), mais franchi le seuil d'alerte (qui est fixé à 20 pour 100.000 habitants). L'Agence régionale de santé appelle donc toujours les citoyens à respecter les gestes barrières, et les encourage à se faire tester

Trois sites éphémères

A partir de la semaine prochaine, à Nantes, trois sites vont ouvrir pour faciliter le dépistage, sur quatre jours. Les détails de cette campagne seront rendus publics la semaine prochaine, mais on sait déjà qu'un site sera installé au Carré Feydeau, au centre ville de Nantes. L'ARS indique d'ailleurs ce vendredi qu'avec plus de 2.300 tests par jour en moyenne, le dépistage a doublé dans le département depuis début juillet. Et "cet effort va se poursuivre", poursuit l'ARS. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess