Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : la première phase de la vaccination va concerner de 65 à 70.000 personnes en Pays de la Loire

On commence à en savoir plus sur la vaccination contre le Covid-19 dans notre région. Dans un premier temps, elle va concerner de 65 à 70.000 personnes, en grande majorité dans les Ehpad.

Des doses de vaccins contre le coronavirus, le 10 décembre 2020 en Allemagne (illustration).
Des doses de vaccins contre le coronavirus, le 10 décembre 2020 en Allemagne (illustration). © Maxppp - Frank Hoermann

L'agence régionale de santé a donné ce jeudi les premières indications sur le début de la vaccination contre le Covid-19 en Pays de la Loire. Elle va concerner de 65 à 70.000 personnes dans un premier temps. Ce sont d'abord les résidents des Ehpad qui seront vaccinés, aussi sans doute les malades en soins de longue durée en milieu hospitalier, peut-être aussi les résidences séniors et les résidences services et les personnes handicapées de plus de 60 ans qui vivent dans des établissements spécialisés. 15% des personnels de ces établissements devraient aussi se faire vacciner lors de cette première vague, soit en raison de l'âge, soit parce que ce sont des personnes à risque.

Des "super congélateurs" dans les hôpitaux de notre région

Pour conserver les vaccins qui seront administrés, les plus gros hôpitaux des cinq départements des Pays de la Loire - Nantes, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Laval et Angers - seront bientôt dotés de "super congélateurs", capables de descendre à -80 degrés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess