Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la proposition d'un confinement le weekend à Paris serait "inhumaine" selon Anne Hidalgo

-
Par , France Bleu Paris

Après une rencontre avec, entre autres, le préfet de police de Paris, la maire de Paris Anne Hidalgo se dit ce lundi "en désaccord" avec l'idée d'un confinement le weekend dans la capitale et en petite couronne. "Une proposition difficile, dure voire même inhumaine", selon l'élue.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, invite les Parisiens à porter un masque dans la rue. Illustration.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, invite les Parisiens à porter un masque dans la rue. Illustration. © Radio France - Christophe Petit Tesson

Anne Hidalgo a pris position ce lundi, après une rencontre pour évoquer les mesures sanitaires qui pourraient être envisagées pour la capitale et la petite couronne. La maire de Paris s'est dite "en désaccord" avec l'idée d'un confinement le weekend à Paris et dans les départements limitrophes. La maire de Paris ne mentionne pas l"hypothèse d'un reconfinement de trois semaines, évoquée jeudi par son premier adjoint Emmanuel grégoire.

Ouverture des parcs et jardins jusqu'à 18 heures

Confiner le weekend serait "une proposition difficile, dure voire même inhumaine", selon la maire de Paris. "De très nombreux habitants de nos territoires, je pense bien sûr à Paris, mais aussi, même si ce n'est pas de ma compétence directe, aux habitants de la Seine-Saint-Denis, vivent dans des appartements exigus, sans espaces extérieurs, parfois même à plusieurs générations sous un même toit. Nous le savons, ces habitants dans ces quartiers ont déjà payé un très lourd tribut à cette épidémie."

A partir de ce 1er mars, j'ai décidé que les parcs et jardins seront désormais ouverts jusqu'à 18h - Anne Hidalgo

Sans mentionner "l'hypothèse" d'un reconfinement de trois semaines évoquée jeudi dernier par Emmanuel Grégoire, son premier adjoint, elle a, au contraire, défendu la possibilité pour les Parisiens de sortir. La maire de Paris souhaite prolonger l'ouverture des parcs et des jardins. "A partir de ce 1er mars, j'ai décidé que les parcs et jardins seront désormais ouverts jusqu'à 18h, horaires de printemps, pour permettre aux Parisiens de bénéficier de ces espaces aérés", a déclaré l'élue. 

Des mesures pour les étudiants

Faire cours dehors ? Possible, estime Anne Hidalgo. "On le sait, le coronavirus se transmet davantage dans les lieux clos et mal aérés", rappelle-t-elle. "A l'extérieur, on a moins de risque d'attraper le covid, dès lors que l'on porte un masque et que l'on est respectueux des gestes barrières". "Je propose aux enseignants de faire cours fenêtres ouvertes en profitant du retour des beaux jours et de faire classe en extérieur quand cela est possible".

La maire de Paris a également proposé d'ouvrir des lieux supplémentaires pour les étudiants. "Nous devons agir pour que les étudiantes et les étudiants (...) puissent se sortir de cette situation au mieux. Je propose donc d'ouvrir pour les étudiants des lieux supplémentaires pour permettre aux bacheliers et aux étudiants de réviser au calme. En plus des bibliothèques qui sont déjà ouvertes et sur lesquelles ont peut s'inscrire, je propose d'ouvrir  les espaces dans les musées, les théâtres, tous nos centres municipaux, et les maisons de la vie associative et citoyenne, mais aussi les gymnases."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess