Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la situation est "préoccupante" à Nantes

Au lendemain de l'intervention du président de la République, l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a fait un nouveau point ce jeudi sur la propagation du coronavirus. La situation est qualifiée de "préoccupante" à Nantes.

Jean-Jacques Coiplet, directeur de l'ARS des Pays de la Loire
Jean-Jacques Coiplet, directeur de l'ARS des Pays de la Loire © Radio France - Julie Munch

Après l'annonce de la mise en place à partir de samedi d'un couvre-feu dans huit agglomérations, l'Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire a reconnu ce jeudi lors de son traditionnel point presse que "la situation était préoccupante à Nantes". Selon l'ARS, le taux d'incidence est de 178 cas positifs pour 100.000 habitants à Nantes et de 149 dans l'agglomération nantaise. Cela n'a pour l'instant pas d'incidence sur l'horaire de fermeture des bars. Le taux d'incidence grimpe dans l’ensemble des départements de la région. Il atteint 123 en Loire-Atlantique, 106,2 dans la Sarthe, 94,3 en Mayenne et 76 en Vendée. 

La plupart des foyers en milieu scolaire ou universitaire

Selon l'ARS, quatre à cinq clusters sont identifiés chaque jour dans les Pays de la Loire. La plupart se trouve en milieu scolaire et universitaire. Mais des foyers ont également été découverts dans plusieurs clubs de sport. "C'est souvent au moment du verre de l'amitié. Les gestes barrière se sont pas toujours respectés", précise l'ARS. Dans la région, 33 personnes sont actuellement en réanimation à cause du Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess