Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la stratégie de la France face au variant anglais

-
Par , France Bleu

Alors que deux clusters du variant britannique du Covid-19 ont été détectés jeudi près de Rennes et à côté de Paris, la France commence à mettre en place une stratégie pour repérer cette forme du virus bien plus contagieuse.

Les tests PCR "douteux" vont être analysés pour rechercher le variant britannique du virus.
Les tests PCR "douteux" vont être analysés pour rechercher le variant britannique du virus. © Maxppp - Dylan Meiffret

Même si la France ne compte que 19 cas formellement identifiés de ce variant anglais du coronavirus, certains médecins s'inquiètent de voir le nombre de cas exploser, comme c'est le cas actuellement en Grande-Bretagne. Jeudi, deux clusters à risque ont été identifiés, l'un à Chantepie près de Rennes, l'autre à Bagneux en Île-de-France. Une situation qui est prise "très au sérieux" par le gouvernement a assuré Olivier Véran lors du point presse avec le Premier ministre jeudi soir. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les tests PCR "douteux" analysés

Le ministre de la Santé a expliqué à cette occasion la stratégie mise en place par le gouvernement. Pour faire un état des lieux d'abord, tous les "tests PCR douteux" des journées de jeudi et vendredi vont être analysés par les laboratoires et les centres de recherche, grâce à la technique dite du séquençage, pour détecter ce variant anglais. Le ministre de la Santé n'a pas précisé pour autant à quoi correspond exactement ces tests "douteux". 

Les écoles sous haute surveillance

Le gouvernement français se base également sur les études menées outre-Manche. Les scientifiques anglais ont remarqué que ce variant était bien plus contagieux, jusqu'à 70% de transmissions en plus, notamment chez les enfants. Cela ne provoque pas de formes plus graves pour les jeunes patients, mais "une surveillance accrue" va être menée dans les écoles a expliqué Olivier Véran.

Fermeture des frontières

Le troisième pilier de la stratégie française consiste à limiter les échanges avec le Royaume-Uni. Les frontières restent fermées jusqu'à nouvel ordre a déclaré Jean Castex jeudi soir. Les seules personnes autorisées à entrer sur le territoire sur dérogation devront présenter un test négatif de moins de 72h. Les mêmes restrictions s'appliquent aussi pour les voyageurs venus d'Afrique du Sud, où un autre variant est sous haute surveillance, trois cas ont déjà été identifiés en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess