Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la vaccination monte d'un cran à l'hôpital de Brive

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Alors que la Corrèze est le département de Nouvelle-aquitaine affichant le taux d'incidence du Covid-19 le plus élevé, le centre hospitalier de Brive double sa capacité de vaccination à compter de ce lundi 1er mars. Désormais, le CH peut vacciner jusqu'à 80 personnes par jour.

Le centre hospitalier de Brive multiplie par deux sa capacité de vaccination à compter de ce lundi 1er mars - illustration
Le centre hospitalier de Brive multiplie par deux sa capacité de vaccination à compter de ce lundi 1er mars - illustration © Radio France - Richard Vivion

La vaccination contre le Covid-19 monte en régime à Brive à compter de ce lundi 1er mars. Le centre de vaccination a déménagé du centre hospitalier vers l'Espace des Trois Provinces au centre-ville, et il va tourne à plein régime dès ce lundi matin.

Alors qu'en Corrèze, le taux d'incidence de la maladie est le plus élevé de tous les départements de Nouvelle-Aquitaine, ce déménagement n'est pas simplement géographique. Cette nouvelle organisation permet surtout de multiplier par 2 la capacité de vaccination sur la ville de Brive, avec pour objectif de désengorger les files d'attentes. Désormais, la ligne de vaccination de l'hôpital peut recevoir jusqu'à 80 personnes par jour, contre 40 jusqu'à présent.

Pour ce faire, une cinquantaine de médecins - en poste au centre hospitalier ou bien médecins retraités - sont mobilisés pour se relayer deux par deux auprès des patients qui viennent se faire vacciner. En permanence, 3 infirmières et un agent administratif sont également détachés par l'hôpital de Brive sur cette ligne de vaccination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess