Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la vaccination sera ouverte à tous les adultes à partir du 15 juin, confirme Emmanuel Macron

Tous les adultes en France pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du 15 juin, indique le président de la République, Emmanuel Macron, ce vendredi sur Twitter.

Emmanuel Macron le 28 avril 2021.
Emmanuel Macron le 28 avril 2021. © Maxppp - PHOTOPQR/LA MONTAGNE/Thierry LINDAUER

Tous les adultes en France pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du 15 juin, a confirmé le président de la République, Emmanuel Macron, vendredi sur Twitter. Les plus de 50 ans pourront le faire à partir du 15 mai, a-t-il ajouté. Pour l'instant, la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans, et des motifs médicaux précis sont nécessaires en-dessous de cet âge, hors professions prioritaires. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans la matinée, Olivier Véran, ministre de la Santé, avait annoncé l'ouverture de la vaccination anti-Covid-19 aux plus de 18 ans "fragiles", qui "souffrent de maladies chroniques" et/ou de comorbidités, dès ce samedi 1er mai. Cela concerne 4 millions de personnes en France, atteintes de pathologies cardiovasculaires, d'"hypertension compliquée" (et non l'hypertension courante, très répandue), d'obésité ou qui ont des antécédents d'AVC. 

Selon le ministère de la Santé, plus de 15 millions de personnes ont pour l'instant reçu une première injection (29% de la population majeure), et 6,2 millions ont été complètement vaccinées (9,3% de la population totale, 11,9% de la population majeure). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess